Organisation de la mémoire d’un pc sous MSDOS

Sommaire: Organisation de la mémoire d’un pc sous MSDOS

1 ORGANISATION DE LA MÉMOIRE D’UN PC SOUS MSDOS
2 QU’EST-CE QUI LIMITE L’UTILISATION DE LA MÉMOIRE ?
3 ORGANISATION DES 640 K OCTETS DE LA RAM (SOUS MSDOS)
3.1 TABLE DES VECTEURS D’INTERRUPTIONS
3.2 LA TABLE DES VARIABLES DU BIOS
3.3 ENVIRONNEMENT
3.4 COMMAND.COM (INTERPRÉTEUR DE COMMANDE DE MS/DOS)
3.5 RESSOURCES SYSTÈME
3.6 PROGRAMMES RÉSIDENTS (TSR : TERMINATE AND STAY RESIDENT)
3.7 GESTIONNAIRE DE PERIPHERIQUE (DIT « DRIVER » OU « PILOTE »)
3.8 ORGANISATION DES 384 DERNIERS K OCTETS DE LA MEMORY MAP
4 ORGANISATION DES ENTRÉES/SORTIES
5 UTILISATION DES INTERRUPTIONS LOGICIELLES
6 LES DIFFÉRENTES COUCHES LOGICIELLES DU PC
7 INTERACTION ENTRE L’ÉLECTRONIQUE, LE BIOS ET LE DOS
8 ANNEXE : LES VARIABLES BIOS.
9 ANNEXE : ORGANISATION EN COUCHES
10 ANNEXE : ACQUISITION D’UNE TOUCHE AU CLAVIER
11 MANIPULATIONS AVEC DEBUG
12 UTILISATION D’UTILITAIRES

Extrait du cours organisation de la mémoire d’un pc sous MSDOS

1 Organisation de la mémoire d’un PC sous MSDOS
Le MS/DOS a été conçu pour les processeurs 8086/8088qui ne pouvaient adresserqu’1 Mo de mémoire (20 fils d’adresses) dont 640 K de RAM. Les processeurs actuels peuvent adresser 4 Go de mémoire (32 fils d’adresses) ce qui dans une première approche ne change rien car le MSDOS les fait fonctionner en mode réel. Dans ce mode ces microprocesseurs se comportent  comme des 8086, bien sûr plus rapide.)Aujourd’hui, cette limite est pénalisante.
• La mémoire est de plus en plus encombrée de résidents et de drivers(réseau, cache, anti-virus,…).
• L’utilisateur travaille sur des documents de plus en plus volumineux (documents composites avec texte, image,…).
• Les logiciels sont de plus gourmands en mémoire. En 1983, un traitement de texte fonctionnait avec seulement 64 Ko. Aujourd’hui, Word réclame 8 Mo.
Microsoft a introduit avec la version 5 de MSDOS des fonctionnalités de gestion de la mémoire qui permettent de s’affranchir de ces limites, voir le cours sur la gestion mémoire sous MSDOS 6 pour plus d’informations.

2 Qu’est-ce qui limite l’utilisation de la mémoire ?
Le matériel: capacité d’adressage du processeur, BIOS et possibilités d’extension de la carte mère.
) Le logiciel: système d’exploitation( 640 Ko pour MS/DOS) et interface graphique(16 Mo pour Windows 3.1)

LIRE AUSSI :  Étude de films nanocomposites LiIO3/Laponite pour l’optique guidée et l’optique non linéaire

3 Organisation des 640 K octets de la RAM (sous MSDOS).
C’est dans cet espace mémoire que s’exécutent les programmes utilisateurs et les commandes externes de MS/DOS, voir figure suivante.

∗ Les adresses basses de la RAM de 00000 à 006FFsont réservées par le système. Il y stocke des informations nécessaires à son bon fonctionnement :
• Les vecteurs d’interruptions généraux (Hardware).
• Les vecteurs d’interruptions du BIOS.
• Les vecteurs d’interruptions du DOS.
• Enfin des tables de données nécessaires aux différents programmes du BIOS du DOS.

3.1 Table des vecteurs d’interruptions
Cette table permet de localiser le gestionnaire associé à chaque interruption.Une interruption est une requête a dressée au processeur de la part d’un composant matériel (clavier, souris, port série,…) ou d’un programme.
Lorsqu’une interruption arrive au processeur, celui-ci suspend provisoirement le traitement du programme en cours afin de s’occuper de cette requête. En fonction du N° de l’interruption, il déclenche un programme(gestionnaire d’interruption), lorsque cette routine est terminée, le
programme interrompu reprend. )Le terme « vecteur » est utilisé pour désigner l’adresse(sur 4 octets) du programme de gestion
d’interruption. Le vecteur d’interruption N°n se trouve à la position mémoire « 4 X n ».

3.2 La table des variables du BIOS.
Cette zone comprise entre 0040:0000 et 0050:000 est utilisée par le BIOS pour le stockage de ses variables internes; voir en annexe la définitions des différentes cellules mémoires pour un PC standard.

3.3 Environnement :
Zone de mémoire qui contient les variables d’environnement du DOS (PATH, PROMPT, COMSPEC, variables définies avec SET).

3.4 COMMAND.COM (interpréteur de commande de MS/DOS)
Ce fichier est visible, c’est lui qui réalise l’interface entre l’utilisateur et le système. Il contient en particulier les commandes DOS résidentes, les messages d’erreurs. Il est organisé en trois modules:
Une partie résidente qui contient les modules de traitement des interruptions logicielles 22h, 23h et 24h, programme de rechargement de la partie semi-résidente, gestions d’erreurs et messages d’erreur, commandes internes, gestion CTRL+C.

…………

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Organisation de la mémoire d’un pc sous MSDOS (390 Ko)  (Cours PDF)
Organisation de la mémoire

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *