Programmer objet dans .Net Framework avec le langage C# version Orcas

Programmer objet dans .Net FrameworkSommaire: Programmer objet dans .Net Framework avec le langage C# version Orcas

Types, opérateurs, instructions
Introduction
Les outils élémentaires
Les éléments de base
Les opérateurs + exemples
Les instructions
Les conditions
Les itérations
Les ruptures de séquence
Classes avec méthodes static
Structures de données de base
Classe String
Tableaux, matrices
Collections, hash, piles, files, listes
C# est orienté objet
Classes, objets et méthodes
Polymorphisme d’objet
Polymorphisme de méthode
Polymorphisme d’interfaces .
Classe de délégation
Traitement des exceptions
Processus et multi-threading
IHM avec C#
Programmation événementielle
Les événements en C #
Propriétés et indexeurs
Fenêtres et ressources mémoires
Contrôles dans les formulaires
Exceptions comparées à Delphi et java
Données simples flux et fichiers
Eléments principaux depuis la version
Les generics
Les classes partielles
Les méthodes anonymes
TAD de liste, pile, file et classes génériques
TAD d’arbre binaire et classes génériques
Principes des bases de données relationnelles
ADO.Net et données relationnelles
ADO.Net et SQL serveur 2005
Programmation web avec ASP.net
Page web écrite uniquement avec des contrôles HTML simples
Page web écrite uniquement avec des contrôles serveurs
Communication entre pages web
Page web et BD avec GridView
Cookie dans une page web
Annexes javascript
Webservices

Extrait du cours programmer objet dans .Net Framework avec le langage C# version Orcas

Introduction à .Net

Programmer objet dans .Net Framework
Une stratégie différente de répartition de l’information et de son traitement est proposée depuis  2001 par Microsoft, elle porte le nom de .NET(ou en anglais dot net). La conception de cette  nouvelle architecture s’appuie sur quelques idées fondatrices que nous énonçons ci-dessous :

  • ‰ Une disparition progressive des différences entre les applications et l’Internet, les serveurs ne  fourniront plus seulement des pages HTML, mais des services à des applications distantes.
  • ‰ Les informations au lieu de rester concentrées sur un seul serveur pourront être réparties sur  plusieurs machines qui proposeront chacune un service adapté aux informations qu’elles  détiennent.
  • ‰ A la place d’une seule application, l’utilisateur aura accès à une fédération d’applications  distantes ou locales capables de coopérer entre elles pour divers usages de traitement.
  • ‰ L’utilisateur n’aurait plus la nécessité d’acheter un logiciel, il louerait plutôt les services d’une  action spécifique.
  • ‰ Le micro-ordinateur reste l’intermédiaire incontournable de cette stratégie, il dispose en plus  de la capacité de terminal intelligent pour consulter et traiter les informations de l’utilisateur à  travers Internet où qu’elles se trouvent.

Les outils élémentaires
La plate forme .NET Framework
Elle comporte plusieurs couches les unes abstraites, les autres en code exécutable :
La première couche CLS est composée des spécifications communes à tous les langages qui  veulent produire des applications .NET qui soient exécutables dans cet environnement et les  langages eux-même. Le CLS est une sorte de sous-ensemble minimal de spécifications autorisant  une interopérabilité complète entre tous les langages de .NET les règles minimales (il y en a en  fait 41 ) sont .
Compilation native
La compilation native consiste en la traduction du source C# (éventuellement préalablement  traduit instantanément en code intermédiare) enlangage binaire exécutable sur la plate-forme  concernée. Ce genre de compilation est équivalent à n’importe quelle compilation d’un langage
dépendant de la plate-forme, l’avantage est la rapidité d’exécution des instructions machines  par le processeur central. La stratégie de développement multi-plateforme de .Net, fait que  Microsoft ne fournit pas pour l’instant, de compilateur C# natif, il faut aller voir sur le net les
entreprises vendant ce type de produit.
Bytecode ou langage intermédiaire
La compilation en byte code (ou pseudo-code ou p-code ou code intermédiaire) est semblable à  l’idée du p-code de N.Wirth pour obtenir un portage multi plate-formes du pascal. Le compilateur  C# de .NET Framework traduit le programme source xxx.cs en un code intermédiaire  indépendant de toute machine physique et non exécutable directement, le fichier obtenu se  dénomme PE (portable executable) et prend la forme : xxx.exe.
Seule une p-machine (dénommée machine virtuelle .NET) est capable d’exécuter ce byte code. Le  byte code est aussi dénommé MSIL. En fait le byte code MSIL est pris en charge par le CLR et  n’est pas interprété par celui-ci mais traduit en code natif du processeur et exécuté par le  processeur sous contrôle du CLR..
L’environnement d’exécution du CLR
Rappelons que le CLR(Common Language Runtime) est un environnement complet d’exécution  semblable au JRE de Sun pour Java, il est indépendant de l’architecture machine sous-jacente. Le  CLRprend en charge essentiellement :
• le chargement des classes,
• les vérifications de types,
• la gestion de la mémoire, des exceptions, de la sécurité,
• la traduction à la volée du code MSIL encode natif (compilateur interne JIT),
• à travers le CTS (Common Type System) qui implémente le CLS (Common Language  Specification), le CLR assure la sécuritéde compatibilité des types connus mais  syntaxiquement différents selon les langages utilisés.
La compilation JIT progressive

LIRE AUSSI :  Cours langage C++ les fonctions

Programmer objet dans .Net Framework
L’interprétation et l’exécution du byte code ligne par ligne pourrait prendre beaucoup de temps et  cela a été semble-t-il le souci de microsoft qui a adopté une stratégie d’optimisation de la vitesse  d’exécution du code MSIL en utilisant la technique Just-in-time.
JIT(Just-in-time)est une technique de traduction dynamique durant l’interprétation. La   machine virtuelle CLR contient un compilateur optimiseur qui recompile localement le  byte code MSIL afin de n’avoir plus qu’à faire exécuter des instructions machines de base. Le  compilateur JITdu CLR compile une méthode en code natif dès qu’elle est appelée dans le code  MSIL, le processus recommence à chaque fois qu’un appel de méthode a lieu sur une méthode  non déjà compilée en code natif.

………
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Programmer objet dans .Net Framework avec le langage C# version Orcas (1058 KO) (Cours PDF)
Programmer objet dans .Net Framework

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *