Pathologies maternelles au cours de la grossesse

Télécharger le fichier original (Mémoire de fin d’études)

Type d’étude Période d’étude

Nous avons mené une étude rétrospective à visée descriptive et analytique sur la période allant du 1er janvier au 31 Décembre 2019 (soit 1 an).

Population d’étude.

Critères d’inclusion
Ont été inclus dans notre étude tous les nouveau-nés âgés de 0-28 jours hospitalisés dans le service en 2019 en néonatologie.
Critères de non inclusion
N’ont pas été inclus dans notre étude :
– Tout nouveau-né décédé à l’arrivée
– Tout dossier dont les données étaient insuffisantes et/ou inexploitables

Recueil des données

Pour tous les nouveau-nés hospitalisés durant l’année d’étude, les données ont été recueillies à partir des dossiers d’hospitalisation et consignées sur des fiches de recueil de données établies à cet effet (Voire en annexe). Nous avons étudié les paramètres suivants :
– Sociodémographiques et épidémiologiques : âge à l’admission, niveau socioéconomique des parents, profession des pères, adresse et provenance, date d’hospitalisation
– Antécédents familiaux consanguinité, tares obstétricaux maternels et maternels : âge maternel, geste, parité, notion de familiales, antécédents médico-chirurgicaux et
– Paramètres de la grossesse : suivi de la grossesse (CPN, échographies obstétricales, le travail, l’accouchement, pathologies maternelles aux cours de la grossesse.
– Données à l’accouchement : lieu, terme, voie, présentation, durée de rupture de la poche des eaux, durée du travail, adaptation néonatale (cri à la naissance, APGAR), notion de réanimation, poids de naissance, trophicité
– les données postnatales : mode d’admission, motifs d’admission, conditions de référence, état à l’arrivée, complications, moyens de prise en charge
– données concernant le décès : âge de décès; délai du décès, cause du décès, mois ou trimestre
– Evolution de l’hospitalisation : durée, complications, transfert, séquelles…..

Analyses statistiques

– Le masque de saisie a été réalisé sur SPHINX (version V5)
– Les données ont été analysées à partir du logiciel SPSS (Statistical Package for Social Sciences) version 23. Les résultats seront présentés sous forme de moyennes et d’écarts-types pour les paramètres quantitatifs et sous forme de pourcentages pour les paramètres qualitatifs.
– Le seuil de significativité était retenu pour une p-value < 0,05. (Test du Khi deux)

RESULTATS

Etude descriptive

Données épidémiologiques et socio-démographiques

Durant la période de l’étude (1 an) 1198 enfants ont été hospitalisé dans le service dont les 500 étaient des nouveau-nés (soit une incidence 41,7%).

Répartition des nouveaux nés selon le sexe

On note une prédominance masculine (n=218) avec un sex ratio à 1,29
Féminin; 44%
Masculin; 56%
Figure 1 : Répartition des nouveau-nés selon le sexe

Répartition des nouveaux nés selon l’âge à l’admission :

La majorité (93%) des nouveau-nés était admise dans la première semaine de vie avec des extrêmes allant de 0 à 27 jours avec une moyenne de 1,6 jours à l’admission

Antécédents maternels et suivi de la grossesse

Mode de vie

Seul quatre cas de consommation d’alcool ont été rapportés
Les autres aspects (tabac, travail physique astreignant, géophagie…..) n’ont pu
être documentés

Gestité et parité

Les primigeste (n=184) et primipares(181) étaient majoritaires avec respectivement 37 et 36,5%

Antécédents d’avortement

La grande majorité des femmes (n=313) n’avait pas d’antécédents d’avortement, cependant 51 (14,2%) avaient subi entre 1 et 2 avortements.

Antécédent d’accouchement prématuré

Les mères avaient un antécédent d’accouchement prématuré dans 21% des cas

Antécédents de pathologies maternelles chroniques

Les antécédents de pathologies maternelles chroniques étaient retrouvés dans 5% des cas (n=23).
 Types de pathologies chroniques
Les pathologies maternelles les plus retrouvées étaient l’HTA, la drépanocytose et le diabète avec une nette prévalence de l’HTA dans 43,4% des cas.

Antécédents obstétricaux

Les antécédents obstétricaux étaient retrouvés chez 9%(n=21) des femmes seulement

Nombre de CPN, TPI et VAT

241 mères (49%) avaient bénéficié de 4 CPN, cependant 26 mères (5%) n’avaient réalisé qu’une CPN
La majorité des femmes (n=350) soit 80 % avait reçu entre 2 et 3 doses de sulfadoxine-pyrimethamine 47 % des femmes (n=219) avaient fait 2 VAT et dans 7% des cas (n=35) les mères n’avaient reçu aucune dose de VAT

Sérologies

La sérologie toxoplasmique était négative dans la majeure partie (87%).La sérologie rubéolique était non faite dans 88% (n=439) et positive dans 2% .La sérologie CMV était non faite dans 97% des cas (n=487) .La sérologie syphilitique était négative dans 68 % des cas (n=341)
L’AgHbs était positif dans 3 % (n=16) et non réalisé dans 42 % des cas La SRV est positive dans seulement 1% des cas (n=3)

Echographies obstétricales

81 %(n=403) des mères avaient bénéficié d’une échographie et dans 36 % des cas (n=135) elle était précoce.

Pathologies maternelles au cours de la grossesse

Les pathologies maternelles les plus courantes étaient l’HTA, la pré-éclampsie, l’HRP et le diabète

Infection urogénitale du troisième trimestre et traitements

21 % (n=92) des mères présentaient une infection urogénitale au troisième trimestre.
Parmi elles, seules le quart (n=23) a bénéficié d’un traitement oral ou local
La durée moyenne du travail est de 7,6h avec des extrêmes de 1 et 48 heures

CLiCours.com :  MISE AU POINT SUR LA GROSSESSE EXTRA UTERINE

Notion de RPM

39 % des mères (n=115) présentaient une rupture prématurée des membranes et la durée était supérieure à 12h dans 60 % (n=69) des cas

La notion d’antibioprophylaxie maternelle

18 % des mères (n=51) ont bénéficié d’une antibioprophylaxie

L’aspect de liquide amniotique

Le liquide amniotique était teinté dans 37% (n=91) et monial dans 7%(n=7) des cas.

Mode de présentation

La présentation était précisée dans seulement 42 % (n=211) et elle était céphalique dans 87%(n=184) et de siège dans 13% (n=27) des cas.

Mode d’accouchement

L’accouchement était effectué dans 59 % des cas (n=295) par voie basse.

La notion de cri à la naissance

Un peu plus du quart des nouveau-nés (n=135) n’avaient pas crié à la naissance

La notion de réanimation à la naissance

26 % des nouveau-nés (n=129) ont été réanimés avec une durée moyenne de 16 minutes et des extrêmes de 1 à 60 minutes

Le score d’APGAR

Le score d’APGAR moyen à M1 et M5 était 7

Terme de la grossesse

Plus de la moitié des nouveau-nés étaient nés à terme (n=231), cependant 43% (n=187) de prématurité est noté.

Antécédents postnataux

SENN

Les soins essentiels du nouveau-né ont été réalisés à 91% (n=455)

Type d’alimentation et mode d’alimentation

L’alimentation était mixte dans 80 % des cas (n=354) et dans 58 %(n=234) elle était faite par sonde

Antécédents familiaux

Age des pères

L’Age moyen des pères était de 31,5 ans avec des extrêmes de29 et 60ans

Catégorie socio-professionnelle des pères

Les professions dominantes étaient les chauffeurs à 29%(n=4) et les maçons à 29 % (n=4)

Diagnostics retenus

Les infection néonatales, l’inhalation de liquide amniotique, la maladie des membranes hyalines l’asphyxie périnatale dominaient respectivement dans 74%(n=371),40%(n=201),22%(n=40) et 20%(n=111)

Données paracliniques

Les anomalies biologiques

La thrombopénie et l’insuffisance rénale fonctionnelle étaient respectivement à 12% et 7%

Antibiotherapie

70 % avaient reçu une bi-antibiothérapie et 10% une triple antibiotherapie
 Durée antibiothérapie
La durée moyenne d’antibiothérapie est de 8,5 jours avec des extrêmes de 2 et 60 jours
 Les autres aspects thérapeutiques
Les autres aspects thérapeutiques étaient dominés par la perfusion, la photothérapie et la transfusion

La répartition des décès selon le sexe

Les décès étaient dominés par le sexe masculin dans 57,8% des cas (n=55).

Etude analytique

 Facteurs liés à la morbidité
Il y’avait un lien statistiquement significatif entre la prématurité (p=0,000), l’hypothermie(0.040), détresse respiratoire (p=0,000), asphyxie(0,000), l’infection nosocomiale(0,000), arrêt cardiorespiratoire (p=0,0039) et les décès

Table des matières

INTRODUCTION
MATERIELS ET METHODES
I MATERIELS ET METHODES
I.1. Cadre de l’étude
I.2. Type d’étude Période d’étude
I.3. Population d’étude.
I.4. Recueil des données
I.5. Analyses statistiques
II. RESULTATS
II.1. Etude descriptive
II.1.1. Données épidémiologiques et socio-démographiques
II.1.1.1. Répartition des nouveaux nés selon le sexe
II.1.3. Répartition des nouveaux nés selon la provenance des mères
II.1.4. Mode d’admission
II.1.5. Répartition selon l’âge maternel à l’admission
II.2. Antécédents maternels et suivi de la grossesse
II.2.1. Mode de vie
II.2.2. Gestité et parité
II.2.3. Antécédents d’avortement
II.2.4. Antécédent d’accouchement prématuré
II.2.5. Antécédents de pathologies maternelles chroniques
II.2.6. Antécédents obstétricaux
II.2.7. Nombre de CPN, TPI et VAT
II.2.8. Sérologies
II.2.9. Echographies obstétricales
II.2.10. Pathologies maternelles au cours de la grossesse
II.2.11. Menace d’accouchement prématuré
II.2.12. Corticothérapie anténatale
II.2.13. La notion de tocolyse
II.2.14. Administration de sulfate de magnésium maternel
II.2.15. Infection urogénitale du troisième trimestre et traitements
II.3. Antécédents prénataux
II.3.1. Durée du travail
II.3.2. Notion de RPM
II.3.3. La notion d’antibioprophylaxie maternelle
II.3.4. L’aspect de liquide amniotique
II.3.5. Mode de présentation
II.3.6. Mode d’accouchement
II.3.7. La notion de cri à la naissance
II.3.8. La notion de réanimation à la naissance
II.3.9. Le score d’APGAR
II.3.10. Terme de la grossesse
II.3.11. Trophicité
II.4. Antécédents postnataux
II.4.1. SENN
II.4.2. Type d’alimentation et mode d’alimentation
II.5. Antécédents familiaux
II.5.1. Age des pères
II.5.2. Catégorie socio-professionnelle des pères
5.3. Fratrie
II.5.4. Notion de consanguinité
II.5.5. Le niveau socio-économique
II.6. Données cliniques
II.6.1. Motifs de transfert
II.6.2. Conditions de transfert
II.6.3. Les signes cliniques à l’admission
II.6.4. Diagnostics retenus
II.7. Données paracliniques
II.7.1. Les anomalies biologiques
II.8.Les données thérapeutique
II.8.1. Le support ventilatoire
II.8.2. Antibiotherapie
II.8.3. La supplémentation en oligoéléments
II.9. Données évolutives
II.9.1. Les modalités évolutives
II.9.2. Complications
II.9.3. Durée d’hospitalisation
II.9.4. Mortalité
II.9.5. Age de survenue des décès
II.9.6. Evolution des décès au cours des trimestres
II.9.7. La répartition des décès selon le sexe
II.10. Etude analytique
III.DISCUSSION
III.1. Données épidémiologiques et sociodémographiques
III.2. Antécédents maternels et suivi de la grossesse
III.2.1. Gestité et Parité
III.2.2. Suivi de la grossesse
III.2.3. Echographie précoce
III.2.4. Pathologies maternelles au cours de la grossesse
III.2.5. Infections urogénitales du troisième trimestre
III.3. Antécédent pernataux
III.3.1.Rupture prématurée des membranes
III.3.2.Antibioprophylaxie maternelle
III.3.3.Aspect du liquide amniotique
III.3.4.La voie d’accouchement
III.3. 5. Cri à la naissance
III.3.6. Maturité
III.3.7. Trophicité
III.4.Données cliniques
III.4.1.Conditions de transfert
III.4.2.Constantes à l’admission
III.4.3.Diagnostic à l’admission
III.4.4.Mortalité
CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS
REFERENCES

Télécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *