Résumé des conventions d’écriture dans 4D

Cours et résumé des conventions d’écriture dans 4D, tutoriel & guide de travaux pratiques la conversion d’une base 4D en pdf.

Qu’est-ce qu’un langage ?

Le langage de 4D n’est pas très différent de celui que nous utilisons tous les jours. C’est une forme de communication servant à exprimer des idées, informer ou donner des instructions. Tout comme un langage parlé, celui de 4D se compose d’un vocabulaire, d’une grammaire et d’une syntaxe, que vous employez pour indiquer au programme comment gérer votre base et vos données.. Il n’est pas nécessaire de connaître entièrement le langage. Pour pouvoir vous exprimer en anglais, vous n’êtes pas obligé de connaître la totalité de la langue anglaise ; en réalité, un peu de vocabulaire suffit. Il en va de même pour 4D — il vous suffit de connaître un minimum du langage pour être productif, vous en apprendrez de plus en plus au fur et à mesure de vos besoins.

Pourquoi utiliser un langage ?

A première vue, un langage de programmation dans 4D peut sembler inutile. En effet, 4D propose en mode Développement des outils puissants et entièrement paramétrables, permettant d’effectuer une grande variété de tâches de gestion des données. Les opérations fondamentales telles que la saisie de données, les recherches, les tris et la création d’états sont effectuées facilement. De nombreuses autres possibilités sont aussi disponibles, telles que les filtres de validation des données, les aides à la saisie, la représentation graphique et la génération d’étiquettes. Alors, pourquoi avons-nous besoin d’un langage ? Voici quelques-uns de ses principaux rôles : Automatiser les tâches répétitives : par exemple la modification de données, la génération d’états complexes et la réalisation de longues séries d’opérations ne nécessitant pas l’intervention d’un utilisateur. Contrôler l’interface utilisateur : vous pouvez gérer les fenêtres, les menus, contrôler les formulaires et les objets d’interface. Gérer les données de manière très fine : cette gestion inclut le traitement de transactions, les systèmes de validation complexes, la gestion multiutilisateurs, l’utilisation des ensembles et des sélections temporaires. Contrôler l’ordinateur : vous pouvez contrôler les communications par le port série, la gestion des documents et des erreurs. Créer des applications : vous pouvez créer des bases de données personnalisées, faciles à utiliser, en mode Application. Ajouter des fonctionnalités au serveur Web 4D intégré : par exemple, vous pouvez créer des pages HTML dynamiques et les insérer parmi celles qui sont automatiquement créées par 4D lorsque les formulaires sont convertis. Le langage vous permet de contrôler totalement la structure et le fonctionnement de votre base de données. 4D propose de puissants éditeurs “génériques”, mais le langage vous offre la possibilité de personnaliser autant que vous voulez votre base de données.

………

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *