Télecharger cours: 4D Basic Stamp

……….

Introduction
Nous allons voir au cours de cette note technique une utilisation moins courante de 4D puisque nous allons établir un dialogue avec un microcontrôleur afin de faire de l’acquisition de données. En l’occurrence, il s’agira de la lecture d’un capteur de température.
Dans cette optique, 4D se chargera d’interroger le microcontrôleur et  de  récupérer  les  données  pour les stocker et de les traiter pour en extraire des statistiques ou des graphiques et le cas échéant donner des ordres en retour au microcontrôleur.
Le choix du microcontrôleur
Afin de rester dans  l’esprit 4D, le choix s’est porté sur un microcontrôleur dont l’utilisation et la mise en œuvre est d’une simplicité extrême puisqu’il se programme en Basic, qu’il ne nécessite quasiment  aucun composant électronique externe et que sa taille est proche d’un timbre poste. Son nom est d’ailleurs le Basic Stamp II.
Voici brièvement quelques unes de ses caractéristiques principales :
– Programmable en Basic
– 16 entrées sorties (configurables par programmation)
– 1 eeprom de 2 Ko
– 1 interface RS232
Le capteur de température

Le capteur de température utilisé ici n’est bien  entendu  qu’un exemple car  il  est possible de connecter n’importe quel capteur sur le microcontrôleur mais là encore, le choix a été dicté par la simplicité de mise en œuvre. Nous utiliserons ici un   produit ne nécessitant aucun autre composant   externe pour son fonctionnement puisqu’il peut se connecter directement sur le Basic Stamp (BS II). Le composant utilisé est le DS 1620 de chez Dallas Semiconducteur.

L’avantage de ce capteur est qu’il est paramétrable et interrogeable directement sans interface particulière. C’est d’ailleurs presque un microcontrôleur à lui tout seul puisqu’il possède son propre jeu d’instructions permettant de l’utiliser en capteur ou thermostat, d’effectuer des conversions à la volée, etc. Pour plus de détails, là aussi nous vous invitons à visiter le site du constructeur où vous  trouverez  la  documentation technique de ce composant : http://www.dalsemi.com/.
Synoptique de la configuration
Cette section va décrire l’interconnexion des différentes briques de cette solution. Pour mémoire, nous avons trois briques principales : le PC hébergeant la base 4D, le Basic Stamp (notre microcontrôleur) et le capteur de température.

Le hardware

La partie matérielle de ce montage sera réduite à sa plus simple expression. Il faudra seulement câbler le microcontrôleur et le capteur sur une platine. Parallax à l’url citée plus haut ou bien câbler vous même une platine ce qui dans le cas du Basic Stamp n’est qu’une formalité..

L’organisation logicielle
Il y  a deux façons de gérer l’acquisition des données avec un microcontrôleur : récupérer  les  données en temps réel ou bien stocker les données dans la mémoire du microcontrôleur et faire un relevé périodique (1 fois par mois par exemple). Le choix sera fait en fonction de l’utilisation que  l’on  souhaite  faire  de  ces données. Cette note décrira les deux aspects puisque notre microcontrôleur est équipé d’une eeprom capable de stocker durablement les données.
Gestion des données en temps réel
Dans ce cas de figure, il s’agit d’effectuer les mesures toutes les secondes et de les envoyer à la base de données pour un traitement immédiat.
Les organigrammes sont les suivants :
Coté 4D, la programmation est des plus standard. Nous commençons par ouvrir un process dans lequel sera exécuté le dialogue avec le microcontrôleur.
Le Basic Stamp communique avec le protocole suivant : 9600 bauds, 8 bits de données, 1 bit de stop et pas de parité. La commande REGLER SERIE permettra d’effectuer le réglage correspondant au niveau de 4D.

………..

Cours pdf

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *