Autorisation de découvert bancaire et octroi de ligne de crédit avec la banque BNI-CL et les agences de micro finance locale

PRESENTATION DE L’ENTREPRISE KATRO

L’entreprise KATRO au sein de laquelle l’etude a ete effectuee est une societe unipersonnelle. Elle a ete fondee en 1994. L’historique, l’identification de la societe ainsi que sa structure organisationnelle font l’objet du present chapitre. Historique : Apres avoir servi le Ministere des Travaux Publics durant une quarantaine d’annees, en tant qu’ingenieur de travaux, le denomme RAKOTONIRINA Justin, a sa retraite, a mis au jour sa propre entreprise denommee ≪ KATRO ≫ ou il comptait mettre a profit ses experiences. Ainsi, il fut aide par son fils cadet qui a suivi des etudes en B.T.P a l’Institut Superieur de Technologie ou I.S.T d’Antananarivo. Ce dernier est devenu le gerant de ladite entreprise. Le nom ≪ KATRO ≫, inspire du jeu typiquement malagasy, trace le cycle de vie de cette entreprise. Au debut, les marches2 attribues a l’entreprise etaient conclus grace a la competence du fondateur. Les moyens financiers mis en oeuvre n’etaient pas considerables puisque les travaux etaient finances par les clients eux-memes. La force de cette entreprise residait dans ses faibles frais generaux et ses charges de structure. En effet, la societe ne comptait qu’un seul lieu d’implantation appartenant au fondateur. Ce lieu, s’etendant sur 800m2 sert a la fois de siege social et de magasin de stockage. La petite entreprise avait atteint son rythme de croisiere au bout de deux ans.

Cette situation lui a permis de s’acquerir de plusieurs materiels pour diversifier ses activites, d’ameliorer ses competences, d’accroitre les parts de marches, de penetrer de nouvelles zones geographiques et d’integrer des competences humaines. Quant aux ressources financieres, a part les fonds propres et provisions accumulees, l’entreprise a recours a des decouverts bancaires et prets a court terme dans les etablissements de micro finance. En 2004, par l’acquisition des materiels bureautiques, telles que machine a reliure et photocopieuses professionnelles, l’entreprise arrive a amoindrir ses charges dans la documentation technique et dans la prospection de marches. Actuellement, l’entreprise gagne une perennite rassurante grace a ses competences et ses references. Elle obtient des marches tant aupres des institutions privees que publiques, aussi bien dans la capitale que dans les provinces. Parallelement a son activite principale, elle a ouvert une espace bureautique et un centre de lavage a haute pression qui lui permet de couvrir ses charges de structure et de devenir une P.M.E3.

-L’offre financiere : Quant a l’offre financiere, elle represente les clauses contractuelles relatives a l’execution du marche de caractère financier, administratif et technique, a savoir :

a) Le bordereau de détail estimatif ou bordereau de prix : C’est l’offre de prix representee sous forme de tableau. Ledit tableau recapitule le cout des taches élémentaires concourant a la realisation du corps d’etat, objet de l’appel d’offre. Le prix unitaire du bordereau de prix varie d’une entreprise a l’autre selon les couts de ses ressources mises en oeuvre et le taux de marge choisi. La recapitulation du montant total de l’ensemble des taches majorees de la taxe sur la valeur ajoutee constitue le prix propose par l’entreprise.

b) Le planning d’exécution : Comme il a ete developpe auparavant, un chantier comporte plusieurs phases de travaux mettant en oeuvre de facon successive et simultanee differents corps d’etat. Pour faire face a une telle situation, les entreprises optent a la methode P.E.R.T (≪ Program Evaluation Review Task ≫ ou ≪ Technics ≫) qui, reconnue apte d’assurer une meilleure gestion. Cette methode consiste a etablir la liste des operations necessaires a la realisation de l’ouvrage projete avec leur duree d’execution. Ces operations sont ensuite classees dans l’ordre logique de leur realisation. L’ enchainement des operations est presente par un graphe appele ≪ diagramme de GANTT ≫. En effet, ce graphe montre que chaque operation ne doit commencer que lorsque l’operation qui la precede necessairement est achevee.

Les coûts supportés avant la signature du contrat La recherche des marches demeure une fonction primordiale pour assurer la survie de la societe de travaux publics. Cela se justifie par la concurrence de plus en plus serree a Madagascar. La fonction commerciale est intimement lies au service technique dans la mesure ou la meilleure facon d’inciter le client a faire signer le contrat de prestation de service est evidemment la qualite des travaux deja effectues et le contenu du dossier de soumission. Les frais de soumission peuvent etre assimiles a des frais de distribution ou commerciaux, au moins pour les marches obtenus. Ainsi, si l’entrepreneur a la certitude d’obtenir le marche, ce cout est a affecter au cout de chantier concerne dans le frais d’installation. Dans le cas ou la soumission est infructueuse, son cout est considere comme cout de la periode, donc il entre dans le cout du centre administratif. A noter que tels couts presentent une somme considerable dans l’annee pouvant atteindre deux pour cent du chiffre d’affaire. Les charges composant le cout de la soumission regroupent au moins les depenses relatives au visite de lieu, les honoraires et la documentation technique

Insuffisance d’outil d’analyse

Du fait de l’absence de la C.A.E au sein de l’entreprise, aucun outil fiable ne se trouve a sa disposition lui permettant : – d’obtenir les informations de gestion qui permettent aux decideurs d’analyser, de comparer, de decider et d’agir. – d’identifier les defauts repetitifs et d’en supprimer. Cela tend a combattre la non qualite et les surcouts de stocks, de main-d’oeuvre ou des matieres et consommables utilises pour la realisation du marche. Malgre l’environnement des entreprises de construction qui est marque par la concurrence, le probleme de financement, l’entreprise KATRO a su tenir sa perennite grace a son faible cout de structure, un systeme comptable adapte a sa structure. La meilleure collaboration qu’elle entreprend avec ses partenaires financiers et fournisseurs lui constitue des atouts importants. Pourtant elle presente des failles dont nous avons mises en evidence precedemment. Cette faille est caracterisee par l’inexistence de la CAE d’ou les couts par nature sont meconnus. Ces problemes etant identifies nous amene a proposer des solutions pour ameliorer la procedure existante. Ainsi, nous allons developper dans la derniere partie de ce memoire la mise en place d’une comptabilite analytique, adaptee aux specificites du processus de constitution des couts et a l’organigramme de l’entreprise KATRO.

Sur le plan social

La procedure permet d’influencer les participants surtout les employes pour qu’ils agissent conformement a l’objectif central de l’entreprise. Elle est un instrument de motivation. Le controle a une grande partie un effet motivant .En effet , la connaissance des rapports economiques a l’interieur de l’entreprise, d’une part, et la conviction selon laquelle le benefice peut etre influence par des actions concretes, d’autre part, ont souvent un effet d’auto motivation Les rapports issus de la CAE entrainent des discussions que chacun peut faire valoir son opinion. Ces suggestions ont ete basees sur l’analyse du systeme, sur l’analyse et l’identification des couts ainsi que sur l’etude de l’organisation de l’entreprise. Pour des entreprises, elles constituent des possibilites d’amelioration de la gestion dans son ensemble grace aux idees innovatrices pour la gestion des fichiers et l’analyse des couts et rentabilite. L’objectif est de faire disposer aux responsables un outil de decisions supplementaires aussi bien sur la gestion des ressources que sur la gestion des chantiers. En revanche, son application va engendrer des couts supplementaires etant donne que les materiels actuels ne sont pas suffisants. Si la prevision des couts fait partie de la gestion de chantiers attribuee a la fonction technique, l’analyse des couts reels permettrait d’ameliorer la gestion interne. En effet, si le comptable ne peut agir sur la quantite des ressources utilisees, il peut apporter sa part dans l’optimisation du cout et l’environnement de l’entreprise par les analyses. La comptabilite analytique ne restera pas un moyen de determination du cout, elle sera un outil qui devrait conduire entre autres a decider les actions futures afin d’ameliorer l’exploitation et la rentabilite en generale. Par ailleurs, ce nouveau systeme ameliore aussi la gestion des tiers et l’environnement general de l’entreprise grace aux informations concises et pertinentes qu’il apporte aupres d’eux ,notamment les actionnaires ; banquiers et fournisseurs.

Quoique particulierement difficile, la connaissance des couts sur chantier dans les entreprises de batiments et travaux publics est aussi vitale que leur planification. C’est pourquoi, l’amelioration du systeme comptable de l’entreprise KATRO par cette mise en place de la comptabilite analytique informatisee est essentielle a l’amelioration de sa gestion interne et surtout a l’amelioration de son environnement. En effet, l’etude de prix, une fonction obligatoire de tout entrepreneur et la comptabilite analytique sont interdependantes et complementaires. Si les details de l’etude de prix contribuent largement a l’elaboration des techniques de constitution des couts de la comptabilite analytique, cette derniere facilite l’elaboration des hypotheses a retenir dans les futures etudes des prix en tenant compte notamment des erreurs de prevision et aleas techniques, sociaux et climatiques. Une etroite collaboration entre techniciens et comptables entraine une attribution de responsabilite dans le resultat global. Le nouveau systeme d’information instaure permet de ressortir distinctement le cout reel de chantier qui aboutit a l’analyse des ecarts et la determination des points morts. Pourtant, cette recherche a connu des limites vu que les heures effectives de main d’oeuvre et d’encadrement du personnel de bureau, n’ont pas etes recensees pour donner les couts d’unite d’oeuvre . Quant aux outils d’analyse, le rapprochement de la balance analytique et les documents de gestion de chantier a ete suggere pour l’affinement de l’analyse des ecarts. De plus, nous avons constate que meme si les marges beneficiaires escomptees pas l’entreprise est largement inferieure a celles realisees, une bonne partie de ces marges sont englouties par les frais financiers des emprunts a court terme. D’ou nous suggerons une recherche de financement, vu les perspectives d’avenir afin de parfaire les efforts d’amelioration de la gestion.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
Partie I : PRESENTETION GENERALE DE LA RECHERCHE.
Chapitre 1 : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE KATRO.
1.1- Historique
1.2- Identification
1 2 1 – Coordonnees
1 2 2 – Activite principale
1 2 3- Objectifs
1.3- Structure organisationnelle
1 3 1 – Organigramme
1 3 2 – Personnel et les taches respectives
Chapitre 2: L’EXISTANT
Section 1 : Particularités de l’entreprise de BTP dans l’analyse de coûts
1.1- Particularites relatives a la nature de l’activite
1 1 1 – Processus d’acquisition de marche
1 1 2 – Marche sur appel d’offre
1.2- Particularites relatives a la nature des couts
1 2 1 – Couts supportes avant la signature du contrat
1 2 2 – Couts apres livraison
1 2 3 – La structure du cout d’execution
Section 2 : Dans la Gestion financière des chantiers
2.1- Le systeme d’elaboration de devis par l’entite
2 1 1 – Les sous detail
2 1 2 -Le coefficient de majoration
2 1 3 – Le devis quantitatif estimatif
2.2- La preparation des chantiers
2 2 1 – budget previsionnel
2 2 2 – Nomenclature de materiaux et mains-d’œuvre
2 2 3 – Planning d’execution
2.3 – Role du comptable
2 3 1 – dans la preparation du chantier
2 3 2 – dans la gestion administrative
2 3 3 – A propos du suivi financier
Partie II : ETUDE ANALYTIQUE
Chapitre 1 : LES POTENTIALITES DE L’ENTREPRISE
Section 1 : Au niveau des procédures administratives.
1.1- Gestion des ressources humaines
1 1 1 – Personnel permanent peu nombreux
1 1 2 – Possession d’une equipe de base
1.2.- Gestion des ressources materielles
1 2 1 – Procedure d’approvisionnement rentable
1 2 2 – Possession de divers lots de materiels de chantier
1 2 3 – Politique de gestion de stocks zero
1.3- Traitement des informations
1 3 1 – Classement chronologique
1 3 2 – Classement thematique
S ection 2 : Au niveau de la procédure comptable et financière.
2.1- Systeme comptable bien defini
2 1 1 – Systeme centralisateur
2 1 2 – Tenue d’une gestion previsionnelle
2.2- Ressources de financement relativement stable
2 2 1 – Credit- fournisseurs
2 2 2 – Autorisation de decouvert bancaire et octroi de ligne de credit avec la banque BNI-CL et les agences de micro finance locale
2 2 3 – L’Autofinancement degage par le siege
Chapitre 2 : LES POINTS FAIBLES DE L’ENTREPRISE
Section 1 : Lacune au niveau de la procédure administrative.
1.1- Au niveau du traitement des informations
1 1 1 – Traitement manuel
1 1 2 – Retard au niveau de la collecte des informations
1 1 3 – Manque de systeme d’information
1.2- Problemes lies au personnel
1 2 1 – Manque de qualification
1 2 2 -Retard dans l’accomplissement des taches
1 2 3 – Mauvaise organisation de travail
1 2 4 -Manque de motivation
S ection 2 : Manuel de procédure non satisfaisant.
2.1- Vices de la comptabilitegenerale
2 1 1 – Confusion du compte de l’exploitant avec les charges de l’entreprise (telephone, Carburants
2 1 2 – Manque de controle sur le système
2 1 3 – Non etablissement des pieces justificatives
2 1 4 – Difficulte dans l’evaluation de stocks et en cours de production
2.2- Absence de la C.A.E.
2 2 1 – Non homogeneite des centres operationnels
2 2 2 – Non maitrise des couts
2 2 3 – Insuffisance d’outils d’analyse
Partie III : PROPOSITION DE SOLUTIONS D’AMELIORATION DE PROCEDURES PAR LA MISE EN PLACE D’UNE COMPTABILITE ANALYTIQUE
Chapitre 1 : BASE THEORIQUE SUR LA C.A.E.
Section 1 : Généralité sur la C.A.E.
1.1 – Definition des objectifs
1.2 – Analyse fonctionnelle
1.4 – Analyse organique
1 4 1 – Organisation des informations
1 4 2 – Organisation des traitements
Section 2 : Processus de constitution des coûts
2.1 – La nature des charges
2.2 – Les différents processus de constitution des couts
2 2 1 – d’une entreprise industrielle
2 2 2 – d’une entreprise de service
2 2 3 – d’une entreprise commerciale
2.3 – Valorisation des en cours
2.4 – Valorisation des sous-produits et produits residuels
2 5 – Résultat analytique
Chapitre 2 : Mise en place de la C.A.E. informatisée
Section 1 : Mise en place d’un système d’informations
1.1 – Analyse fonctionnelle
1.2 – Organisation des informations (DCD)
1.3 – Modelisation des fiches a remplir
1.4 – Informatisation
Section 2 : Les traitements des données.
2.1 – Traitement des charges
2.1.1 – Classement des charges par nature
2.1.2 – Affectation des charges directes
2.1.3 – Traitement des charges indirectes
2.2- Delimitation des centres d’analyse
2 2 1 – Centre administration
2 2 2 – Centre etude
2 2 3 – Centre logistique
2.3- Determination de la nature et cout d’unite d’œuvre
2.4 – Determination cout de revient et du resultat analytique
2.5 -Simulation 92
Section 3 : Les mesures d’accompagnement.
3.1 – Au niveau des responsables
311- Recyclage par le biais de formation et de stage
312 -Augmenter la performance par la modernisation des materiels
313 – Reorganisation de la methode de travail
3.2- Au niveau du personnel de chantier
3 2 1 – Amelioration de l’encadrement
3 2 2 – Amelioration des conditions de travail
3 2 3 – Renovation du procede de recrutement
3 2 4 – Octroi de prime de rendement
3.3- Au niveau du systeme comptable
3 3 1 – Reamenagement en section homogene
3 3 2 – Renforcement du controle sur le manuel
3 3 3 – Acceleration de la collecte des informations
Section 4 : REultats attendus
4.1 – Maitrise des charges
4 2 – Au niveau de la determination du cout de revient
4 3 – Au niveau de la rentabilite
4 4 – Au niveau de la gestion des ressources humaines
4.5- Au niveau de la gestion previsionnelle
S ection 5 : Impacts
5.1 – Sur le plan organisationnel
5 2 – Sur le plan financier
5 3 – Sur le plan social
CONCLUSION GENERALE

Cours gratuitTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *