Cours régimes de neutre sur les réseaux d’énergie électrique

Extrait du cours régimes de neutre sur les réseaux d’énergie électrique

I – DEFINITION ET CLASSIFICATIONS DES SCHEMAS :
L’expression «régime de neutre» symbolise la situation d’une installation électrique par rapport au potentiel de la terre. Du fait que cette situation ne concerne pas que le neutre, la normalisation utilise l’expression de«schémas des liaisons à la terre».
La configuration des schémas des liaisons à la terre détermine un certain nombre de conditions concernant la conception, la mis en œuvre et l’exploitation des installations électriques.
Elle détermine les mesures de protection contre les contacts indirects dont les conditions d’application dépendent fondamentalement du schéma des liaisons à la terre.Un schéma des liaisons à la terre est caractérisé par deux ou trois paramètres,selon qu’il s’agit d’installations à basse tension ( jusqu’à 1000V en alternatif et 1500V en continu ou d’installations à haute tension ( tensions supérieures à 1000V) ;
– la situation du neutre par rapport à la terre,
– la situation des masses de l’installation;
II HISTORIQUE
La notion de schéma des liaisons à la terre n’apparaît clairement dans la réglementation et la normalisation françaises qu’au début des années 60, respectivement dans le décret de protection des travailleurs du 14 novembre 1962 et dans la norme NF C 15-100 de mars 1963; toutefois les désignations symboliques par lettres ne sont introduites que vers 1970 du fait que cette désignation a été établie par le Cenelcom au début des travaux d’harmonisation des règles d’installation dans les pays du Marché commun de l’époque.
Antérieurement, les notions de liaisons à la terre étaient demeurées très imprécises ; elles proviennent de deux considérations :d’une part, l’arrêté dit technique fixant les conditions auxquelles doivent répondre les distributions d’énergie électrique,imposent en 1927 la mise  à la terre du neutre au poste de transformation pour des raisons de limitation des surtensions -, d’autre part, les textes prévoient dès 1935 la mise à la terre de certaines masses mais sans y associer la fonction de coupure automatique.La combinaison de ces deux mises à la terre préfigurent la conception du schéma TT qui est aujourd’hui utilisé de façon très générale dans les réseaux de distribution publique à basse tension en France.
III BUT
Cette manipulation résume ptatiquement tous les cas possibles mais non exhaustives.
Relatives à chacun des trois régimes de neutre, en plus et d’un point de vue pédagogique, elle nous a permis de faire l’approche à ce qui se passe en réalité, par une phase de simulation sur ordinnateur.
IV MATERIELS UTILISES
La manipulation met en evidence deux activités , pour la premiére , on a recurs à :
– un support informatique à travers lequel on a exploité le logiciel , pas de caracteristique particuliéres
– il s’agissait d’une maquette , en bon état , et à part l’utilisation d’un voltmétre , tous les autres éléments étaient propres à la maquette .
V MANIPULATION
V- 1 Regime TT :
L’Etude de ce régime a ete faite par trois exemples d’application :
PLANCHE 1 : L’INTERCONNEXION ET LA MISE A LA TERRE DES MASSES SONT DES CONDITIONS NECESSAIRES MAIS NON SUFFISANTS POUR ASSURER LA PROTECTION .
* Schéma : ( voir planche 1 T.T)
* Travail demandé :
– On ouvrent tous les organes de coupure ( Q1 à Q34 )
– On réalisent le montage correspondant à la planche N

LIRE AUSSI :  Support comment installer une prise de terre - Installation électrique

……..

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours régimes de neutre sur les réseaux d’énergie électrique (761 KO) (Cours DOC)
Cours régimes de neutre

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *