Etude de Cas « ADSL »

Etude de Cas « ADSL »

Après l’étude de cas consacrée dans le Chapitre 5 au déploiement d’un réseau de télécommunications mobiles de « 3ème génération » dans les zones urbaines et péri-urbaines, nous étudions dans ce chapitre la décision de déployer un réseau d’accès internet à haut débit utilisant la technologie ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line) dans des zones à faible densité de population. Iatropoulos et al. (2004) ont étudié une problématique similaire, avec le déploiement, le long de la principale autoroute grecque, d’un réseau d’accès haut débit utilisant la fibre optique. Les auteurs expliquent que la problématique d’investissement est fort différente de celle des zones à forte densité de population : dans les zones rurales, on rencontre le problème d’un coût d’infrastructure élevé, pour un nombre potentiel d’utilisateurs faible. Il faut par ailleurs noter que le contexte dans lequel est réalisé l’investissement diffère, car il implique généralement les pouvoirs publics : dans les zones rurales, il existe un intérêt politique pour le déploiement d’infrastructures à haut débit, qui ne seraient pas déployées sur de purs critères de marché. Comme dans l’étude de Iatropoulos et al. (2004), la décision d’investissement étudiée ici n’intéresse – au moins à moyen terme – qu’un seul opérateur. Ce dernier subit donc moins la pression du temps qu’en univers concurrentiel, et se pose ainsi la question du timing optimal de l’investissement sur plusieurs années. La principale différence de cette étude de cas avec celle du chapitre précédent est que, en raison de l’univers monopolistique, l’option d’attente est analysée comme une option américaine. Iatropoulos et al. (2004) ont valorisé l’option américaine en utilisant l’approximation de Black. Par rapport à leur étude, la contribution de ce chapitre est double. En premier lieu, nous valorisons l’option américaine à l’aide de trois modèles différents, et comparons les résultats. D’autre part, notre étude va au-delà de la valorisation de l’option. Nous analysons dans quelle mesure le recours aux options réelles peut faciliter le processus de décision stratégique, en particulier lorsque celui- ci implique un partenariat avec les pouvoirs publics. Dans la première section, nous présentons la décision d’investissement, et sa nature optionnelle. Dans la deuxième section, nous valorisons l’option d’attente, en comparant trois modèles de valorisation différents. Dans la troisième section, nous nous interrogeons sur les apports de l’analyse optionnelle à la décision d’investissement étudiée.

Méthodologie suivie pour l’étude de cas 

Cette étude de cas a été réalisée dans le cadre d’un contrat de recherche avec l’opérateur « AX Télécom ». Elle porte sur une décision d’investissement réelle. Pour maintenir la confidentialité, les résultats sont exprimés en unités monétaires (UM) ; certains chiffres ont été modifiés, mais cela n’altère pas les conclusions de l’étude. Ce travail a été réalisé en collaboration étroite avec les services en charge des décisions d’investissement dans le réseau. Ces derniers étaient intéressés par une approche permettant de mieux prendre en compte l’incertitude dans la valorisation du projet, et qui donne une vision dynamique des déploiements de l’ADSL sur l’ensemble du réseau. Nous avons initialement utilisé le modèle binomial pour valoriser l’option, mais nous nous sommes heurtés aux limites du modèle (difficile estimation de la volatilité, simplification des données du problème, alors que le projet d’investissement faisait l’objet d’un business plan très détaillé). Nous nous sommes alors tournés vers la méthode par les simulations de Monte Carlo. Les résultats intermédiaires ont été validés au cours de réunions de travail en comité restreint. Les résultats finaux ont été présentés de façon plus large à l’ensemble du département. SECTION 1: ANALYSE STRATEGIQUE DE LA DECISION D’INVESTISSEMENT I. Contexte La présente étude de cas porte sur la décision de déploiement d’un réseau de télécommunication utilisant la technologie ADSL par un opérateur de télécommunication historique, AX Télécom. L’ADSL est une technologie de télécommunications utilisant les lignes téléphoniques en cuivre, qui permet aux opérateurs de télécommunication de fournir un accès internet à haut débit. L’intérêt de l’ADSL réside notamment dans la possibilité de « surfer » rapidement sur internet, de télécharger de gros fichiers, et d’avoir accès en continu à internet et à sa messagerie électronique tout en laissant la ligne téléphonique disponible.

Lire sur cLicours.com :  Les technologies numériques

L’ADSL permet donc un confort d’utilisation d’internet bien supérieur à celui offert par une liaison bas débit. A un horizon de temps un peu plus éloigné, les applications permises par l’ADSL sont particulièrement prometteuses, avec la téléphonie sur I.P., puis la télévision sur ADSL permettant de concurrencer les réseaux câblés et les bouquets satellitaires. L’étude de cas a été réalisée au cours de l’année 2002. A cette date, AX Télécom a lancé avec succès une offre d’accès internet par ADSL dans les principales villes du territoire. Fort de cette expérience, et sous la pression des pouvoirs publics de promouvoir un égal accès aux nouvelles technologies de l’information sur l’ensemble du territoire, AX Télécom étudie l’opportunité de déployer l’ADSL dans les zones géographiques moins densément peuplées. Néanmoins, le potentiel économique de l’ADSL dans les zones rurales est bien inférieur à celui des zones urbaines. En effet, le déploiement de cette technologie nécessite l’investissement dans des équipements coûteux, alors que le nombre de clients potentiel dans les zones rurales est restreint : la densité de population dans ces zones est beaucoup plus faible que dans les zones urbaines. De plus, les profils sociologiques des populations diffèrent, et rien n’assure que le « client des champs » portera autant d’intérêt à un accès internet haut débit que le « client des villes ». Par ailleurs, la rentabilité économique du projet pourrait être significativement entamée par la baisse des prix de vente.

 Cours gratuitTélécharger le document complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.