Internationalisation et démarches marketing: Approche des marchés étrangers

Extrait du cours internationalisation et démarches marketing approche des marchés étrangers

Chapitre 1 : Internationalisation et démarches marketing
Section 1: Critères et facteurs de l’ouverture internationale
On appelle l’ouverture internationale, l’action qui consiste à vendre des biens et des services hors de son marché d’origine. Elle s’apprécie au travers la part des exportations.(1er indicateur)
Pendant longtemps, l’ouverture à la séquence suivante dans un premier temps l’entreprise exportait ensuite elle ouvrait des succursales à l’étranger à l’étranger, et enfin elle développait des filiales à l’étranger.
Ce schéma était conforme au cycle de vie du produit, cependant avec la mondialisation ce schéma traditionnel est bouleversé et l’on peut passer directement du marché intérieur à une délocalisation à l’étranger (exemple type: les sous traitants automobiles qui sont obligés de suivre leur donneur d’ordre afin de ne pas perdre leurs clients principaux, dans ces conditions le cycle de vie du produit qui est à son tour bouleversé)
Le deuxième indicateur est le nombre de marchés sur lesquelles opèrent les entreprises.
Ex: PSA est présent dans 150 pays sur un total de 210
A partir de là on peut positionner l’entreprise en fonction du nombre de marchés théoriques, il s’agit alors d’identifier le périmètre du marché c’est-adire l’apprécier soit comme un ensemble homogène de besoins soit comme un sous ensemble et dans ce cas ne s’intéresse qu’à un segment du marché.
Par ailleurs le nombre potentiel de marchés auquel peut s’adresser une firme dépend de ses particularités.
Ex: Rossignol, considère que les pays pour lesquels existent une demande pour ses produits différent de ceux qui ont un relief montagneux. Le Liban constitue un marché pour Rossignol mais avec les problèmes géopolitiques de la région on a pas repris le marché. Le Brésil n’est pas réputé pour ses montagnes mais les gens vont faire du ski au Chili donc un fort marché au Brésil.
L’exemple montre qu’il faut faire attention Le cas des redevances et des licences, on peut être présent sur un marché sans importer ni exporter, ni s’implanter tout simplement parce qu’une licence à un producteur local a été accordé..

LIRE AUSSI :  Les enjeux et histoire du marketing

………

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Internationalisation et démarches marketing: Approche des marchés étrangers (85 Ko)  (Cours PDF)
démarches marketing

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *