Mémoire Online: analyse de phénomène d’étalement

Mémoire online analyse de phénomène d’étalement, tutoriel & guide de travaux pratiques géomorphologie en pdf.

Les données du milieu

L’analyse des données du milieu urbain nous donne une première vision sur la situation actuelle de la ville de Biskra sur le plan géologique,topographique, pédologique et hydrographie…etc. ainsi nous permet de ressortir une combinaison entre ses données et notre problématique.

Description de la zone d’étude

La Situation Géographique da la wilaya de Biskra

Elle est limitée géographiquement comme suite :
Au Nord par la Wilaya de Batna.
Au Nord Ouest par la Wilaya de Msila.
A l’Est par la Wilaya de Khenchela.
Au Sud Ouest par la Wilaya de Djelfa.
Au Sud par la Wilaya d’Oued.
Cette position lui octroyé un champ de rayonnement économique très intense dans la région et elle est considérée comme la première porte du sud algérien.

La Situation Administrative

La région de Biskra connue sous le nom de  » Porte de désert » constitue la transition entre les Domaines atlasique du Nord qui présente un relief d’orientation Nord- Est et Sud- Ouest, et les étendue plates et désertique du Sahara au Sud, C’est une commune très ancienne (décret de création 1878), elle fût placée au rang de sous préfecture rattachée au département de Batna jusqu’à 1974, pour être ensuite hissée en chef-lieu de Wilaya couvrant le Souf et Oued Righ.
Le réaménagement du découpage administratif de 1984 vint enfin réduire l’étendue du territoire de la Wilaya.
Superficie de la commune (127,55 Km2), par rapport à celui de la wilaya (21.671,20 Km2) elle représente 0,6 %. Elle se situe à environ 34°48′ de latitude Nord et 5°44′ de longitude Est avec une altitude moyenne de 124m, limité administratives comme suite :
-Au Nord par Branis et Djemorah.
-A l’Est par Chetma et Sidi-Okba.
-A l’Ouest par El-Hadjeb.
-Au Sud par Oumache.

Aperçue Historique

* L’invasion romaine suivie de celle vandale :
La contrée de l’ancienne Afrique du nord appelée alors la Numidie tomba aux mains des romains qui profitèrent des incessantes querelles dynastiques Numidiens (berbères) pour s’y installer, La réunification des deux royaumes de part et d’autre du Rummel par Massinissa (roi de Numidie en 203 av J.C) n’empêcha aucunement la région de devenir province romaine L’invasion vandale essence du peuple germanique au IV siècle de notre ère fut aussitôt enrayée par l’empereur byzantin justinien 1er.
Ce fait aura permis de reconduire la région du Zab en province romaine.
Retenons que l’établissement des romains dans cette dernière a été, nous semble t’il beaucoup plus tissé à contrecarrer certains risques (militairement parlant) qu’une occupation effective (le peu de vestiges en témoigne….quelques points fortifiés qui reliaient Biskra au reste des possessions romaines).
La source chaude d’eau thermale déjà notoire à l’époque (aujourd’hui hammam salihine c’est-à-dire bain des sanctifiés) offrit aux romains le moyen de lui trouver un nom celui de *AD-Piscinam* les bases d’une ville qu’on appellera désormais Biskra furent alors jetées.
………..

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Analyse des incohérences urbaines entre le phénomène d’étalement urbain et les contraintes physiques (62.07 MB) (Rapport PDF)
Analyse des incohérences urbaines

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *