Mémoire Online: Optimisation de la maintenance des équipements de production et la logistique qui lui est associée

Sommaire: Optimisation de la maintenance des équipements de production et la logistique qui lui est associée

Introduction

Partie I
I.1.       Présentation du groupe OCP
I.1.1.        Introduction
I.1.2.        Présentation du site OCP de Benguérir
I.1.3.        Les étapes de production avec les moyens techniques
I.1.4.        Organigramme du pôle mines
I.1.5.        Organigramme du MNG (Pôle Mines Gantour)
Partie II
II.1.      Chapitre  I
II.1.1.       Introduction
II.1.2.       Présentation des installations du périmètre étudié
II.1.3.       Analyse des données statistiques
II.1.4.       Présentation de la démarche de résolution de problème
II.1.5.       Application de la démarche
II.2.      Chapitre  II
II.2.1.       Introduction
II.2.2.       Présentation détaillée de la démarche AMDEC
II.2.3.       Application de la méthode AMDEC aux principaux équipements des installations fixes
Synthèse
II.2.4.       Actions d’améliorations
Partie III
III.1.     Chapitre  I
Introduction
III.1.1.      Enjeux de la gestion des stocks
III.1.2.      Objectifs à atteindre
III.1.3.      Analyse du sujet
III.1.4.      La classification ABC
III.1.5.      Classification ABC du stock actuel en valeur
III.1.6.      Résultats de l’analyse ABC
III.1.7.      Conséquences de l’analyse ABC
II.2.     Analyse du stock de pièces de rechange
III.2.1.      Introduction
II.2.2.      Le stock moyen
III.2.3.      Taux de rotation
III.2.4.      Calcul du taux de rotation de chaque article
III.2.5.      Détection du stock obsolète
III.3.     Choix des modes de gestion
III.3.1.      Présentation de la nouvelle politique d’approvisionnement et de gestion de stock
III.3.2.      Introduction aux Classes Homogènes de Gestion
III.3.3.      Définitions des CHG liées à la maintenance
III.3.4.      Processus opérationnels
III.3.5.      Règles d’approvisionnement
III.3.6.      Règles de gestion des stocks
III.3.7.      Fichier de suivi type
III.3.8.      Affectation des éléments analysés dans les CHG
III.4.     Redimensionnement du magasin
III.4.1.      Introduction
III.4.2.      Implantation actuelle
III.4.3.      Organisation de l’espace réservé aux pneumatiques
III.4.4.      Dimensionnement des rayonnages
III.4.5.      Dimensions des rayonnages
III.4.6.      Organisation de l’espace réservé au stockage des pièces lourdes
III.4.7.      Coûts d’investissement
III.4.8.      Nouvelle implantation
III.5.     Chapitre  II
III.5.1.      Evaluation du parc véhicules
III.5.2.      Calcul des retards des interventions  à cause de non disponibilité des véhicules
III.5.3.      Calcul du besoin réel
III.5.4.      Analyse des résultats obtenus
III.5.5.      Actions d’amélioration
III.5.6.      Evolution des dépenses de maintenance
III.5.7.      Comparaison des dépenses des différents types des véhicules LLD et OCP0
III.5.8.      Acquisition de nouveaux véhicules
III.5.9.      Performances techniques du parc à acquérir
III.5.10.        Evaluation des moyens de manutention
III.5.11.        Estimation du besoin
III.5.12.        Analyse des résultats obtenus
Partie IV
IV.1.     Travail réalisé
IV.2.     Essai des moteurs en charge
IV.3.     Coût d’investissement
IV.4.     Calcul des pertes de production
IV.5.     La rentabilité de l’investissement
IV.6.     Rebobinage
IV.7.     Coût de la sous-traitance par an
IV.8.     Calcul des pertes de production
IV.9.     La rentabilité de l’investissement
IV.10.       Les motivations du recours à des entreprises extérieures
Partie V
V.1.      Contexte du projet GMAO du Groupe OCP
V.2.      Situation de la GMAO (module eAM)
V.3.      Le processus de maintenance de la GMAO eAM/oracle
V.4.      Anomalies détectées
V.5.      Recommandations et améliorations
Conclusion

Extrait du mémoire optimisation de la maintenance des équipements de production et la logistique qui lui est associée

Introduction 

Le Maroc, pays ayant une longue tradition minière, produit en quantités appréciables une large gamme de substances minérales : phosphates, plomb, zinc, cuivre, cobalt, manganèse, fluorine, barytine…. Le secteur minier et para-minier qui assure plus de 35.000 emplois, réalise un chiffre d’affaire de l’ordre de 18 milliards de dirhams et participe à hauteur de 6% dans le PIB. Les exportations minières représentent près de 20% en valeur et 80% en volume des exportations nationales, éléments, qui nous ont poussés à effectuer notre projet de fin d’étude  chez un leader mondial du secteur minier, l’Office Chérifien des Phosphates, connu actuellement sous la dénomination de « OCP SA ».

LIRE AUSSI :  Simulation sous Scaps des d´efauts accepteurs du mat´eriau de dis´el´eniure, de cuivre, d’indium

L’OCP est dans une phase de grandes réalisations : transformation en société anonyme, départs massif à la retraites, grands projets, décentralisation, nouvelle gouvernance, amélioration des performances, mobilisation des ressources humaines… Bref, les fondations de la nouvelle maison OCP sont en place. Cette reconstruction s’annonce, dans une conjoncture marquée par un ralentissement  de  l’économie  mondiale.  Cependant,  cette  situation  conforte  la  stratégie  du groupe. C’est une occasion pour accélérer le développement en continuant à investir et à saisir pleinement toutes les opportunités que la crise en cours offrira. Ces circonstances vont aussi permettre au groupe de parachever sa transformation.

Présentation du groupe OCP 

I.1.1.     Introduction

Le  Groupe OCP  (abréviation  d’Office Chérifien  des  Phosphates)  est  spécialisé  dans l’extraction, la valorisation et la commercialisation de phosphate et des produits dérivés. Chaque année, plus de 30 millions de tonnes de minerais sont extraites du sous-sol marocain qui recèle les trois-quarts des réserves mondiales.

Premier exportateur mondial de phosphate sous toutes ses formes, le Groupe OCP écoule  95 % de sa production en dehors des frontières nationales. Opérateur international, il rayonne sur les cinq continents de la planète où il réalise un chiffre d’affaires annuel de 2,92 milliard de dollars à l’export (2007). (en 2008 : CA : 60,14 milliards de DH)

Moteur de l’économie nationale, le Groupe OCP joue pleinement son rôle d’entreprise citoyenne. Cette volonté se traduit par la promotion de nombreuses initiatives, notamment en faveur du développement régional et de la création d’entreprises.

Dans un contexte de concurrence accrue, le Groupe OCP poursuit la politique de consolidation de ses positions traditionnelles et développe de nouveaux débouchés avec une exigence sans cesse réaffirmée: améliorer la qualité de ses produits tout en maintenant un niveau élevé en matière de sécurité et de protection de l’environnement.

I.1.2.     Présentation du site OCP de Benguérir 

  •  Bref historique 

À 17 km à l’est de la ville de Benguérir et à 77 km de Youssoufia, la mine à ciel ouvert de Benguérir est implantée dans la partie orientale du gisement de Gantour. Depuis 1965, le site fait l’objet d’une série d’études géologiques de reconnaissance et de valorisation. Son plan de développement a été conçu de façon à permettre une évolution progressive de la capacité de production. L’étape actuelle vise à faire passer le potentiel d’extraction de 3,10 à 4,5 millions de tonnes par an à l’horizon 2018.

Après extraction, le phosphate est acheminé par camions et par trains jusqu’aux industries chimiques de Safi ou à l’usine de traitement de Youssoufia. Une partie de la production destinée à l’exportation est expédiée via les ports minéraliers de Jorf Lasfar et Casablanca.

……….

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Optimisation de la maintenance des équipements de production et la logistique qui lui est associée (9005 Ko)  (Rapport PDF)
maintenance des équipements

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *