Mémoire Online: Prédiction théorique de l’activité antioxydante de composés d’espèces naturelles

Sommaire: Prédiction théorique de l’activité antioxydante de composés d’espèces naturelles

Introduction générale
Chapitre І : Les méthodes de calculs utilisées
1. Equation de Schrödinger
1.1. Formulation générale
1.2. L’approximation de Born-Oppenheimer
1.3. Approximations orbitalaire
2. La théorie de la fonctionnelle de la densité
2.1. Les fondements
2.2. Premier théorème de Hohenberg et Kohn
2.3. Seconde théorème de Hohenberg et Kohn
2.4. Les fonctionnelles utilisées
2.4.1. L’approximation de la densité locale
2.4.2. Les méthodes de gradient corrigé
2.4.3. Les méthodes hybrides
3. Choix de la fonctionnelle 
4. Choix de la base 
Bibliographie
Chapitre II : Présentation des antioxydants
1. Les radicaux libres 
1.1. Définition
1.2. Nature des radicaux libres
1.2.1. Les espèces réactives dérivées de l’oxygène
1.2.1.1. L’anion superoxyde : O2● –
1.2.1.2. Le peroxyde: H2O
1.2.1.3. L’hydroxyle : OH●2
2. Dommage causé par les radicaux libres
2.1. Action sur l’ADN
2.2. Action sur les lipides
2.3. Action sur les glucides
2.4. Action sur les protéines
3. Systèmes de défense contre les ROS
3.1. Composition générale des huiles d’olive
3.1.1. Les acide gras
3.1.2. Les composés phénoliques
3.1.3. Les tocophérols
3.1.4. Les composés aromatiques
Bibliographie
Chapitre III : Etude théorique des propriétés structurale, spectroscopie RMN et activité antioxydante du tyrosol et du l’hydroxytyrosol
1. Introduction
2. Etude structurale et spectroscopie RMN du 13 C pour le tyrosol
2.1. Etude structurale
2.1.1. Etude de la surface d’énergie potentielle
2.1.2. Etude structurale de tyrosol
2.2. Etude RMN du 13 C
3. Etude structurale et spectroscopie RMN du 13 C du hydroxytyrosol
3.1. Etude structurale
3.1.1. Etude de la surface d’énergie potentielle
3.1.2. Etude structurale de hydroxytyrosol
3.2. Etude par spectroscopie RMN du 3 C
4. Activité antioxydante
5. Conclusion
Bibliographie
Chapitre ІV : Prédiction théorique du mécanisme d’activité antioxydant
1. Introduction
2. L’interaction du radical hydroxyle avec le tyrosol et l’hydroxytyrosol
2.1. Le mécanisme et le site d’attaque probable
2.2. Etude structurale
2.3. Etude énergétique
2.4. Etude du mécanisme de piégeage du radical hydroxyle
2.4.1. Analyse des charges
2.4.2. Analyse de l’orbitale frontière SOMO
3. L’interaction du radical anion superoxyde avec le tyrosol et l’hydroxytyrosol
3.1. Etude structurale
3.2. Etude énergétique
3.3. Etude du mécanisme de piégeage du radical anion superoxyde
3.3.1. Analyse des charges
3.3.2. Analyse de l’orbitale frontière SOMO
4. Conclusion
Bibliographie
Conclusion générale

Extrait du mémoire prédiction théorique de l’activité antioxydante de composés d’espèces naturelles

Introduction générale
Les huiles végétales comme l’huile de noix de coco ou l’huile de palme, contiennent des acides aminés saturés, semblables à ceux d’origine laitière comme le beurre par exemple.
L’huile d’olive, par contre, est riche en acides gras mono-insaturés (plus de 79 %) – principalement l’acide oléique. Celui-ci est responsable des bienfaits cardiovasculaires de l’huile d’olive. Des taux élevés de cholestérol associés à la présence de ß-lipoprotéines (LDL) dans le sang, constituent un facteur de risque important des maladies cardiaques.
Remplacer les graisses saturées par des graisses mono-insaturées, abaisse le cholestérol LDL, réduisant ainsi le risque cardiovasculaire.
En même temps, la concentration de cholestérol HDL (parfois désigné comme le ‘bon’ cholestérol) protège le cœur des maladies cardiaques. Le troisième facteur lipidique lié au risque cardiovasculaire est le taux élevé de triglycérides. Dans le flux sanguin, celles-ci rendent les particules LDL plus petites et plus denses, ce qui leur permet d’endommager plus facilement les parois des artères.
Le taux de cholestérol HDL dans le sang, est augmenté par la consommation d’huile d’olive, le cholestérol étant ramené vers le foie pour être traité sans se déposer sur les parois des artères, réduisant ainsi le risque de maladie cardiaque. Lorsque la consommation d’hydrates de carbone est remplacée par des graisses mono-insaturées, le taux de triglycérides dans le sang chute. Ceci entraîne une augmentation de la taille des particules de cholestérol LDL, ce qui limite également le risque cardiovasculaire.
Néanmoins, tous les effets bénéfiques de la consommation d’huile d’olive ne sont pas dus à l’acide oléique, et ils ne sont pas tous liés au métabolisme des graisses et au cœur. D’autres composants secondaires de l’huile d’olive ont des effets bénéfiques sur la santé:
1- Les tocophérols et tocotriénols, qui peuvent être classés parmi les antioxydants primaires [1]. Les tocophérols ont une double action bénéfique, comme vitamine (vitamine E) et comme antioxygène [2]. Ce sont des anti-toxines qui jouent un rôle important dans la réduction du risque cardiovasculaire.
2- Les composés phénoliques, dont certains sont responsables de la saveur caractéristique d’une huile, ont des propriétés antioxydantes marquées. L’huile d’olive, par exemple, contient des composés phénoliques simples et complexes qui augmentent sa stabilité oxydante, et améliorent considérablement sa saveur [3].
Dans ce groupe on retrouve l’hydroxytyrosol et le tyrosol [4- 6]. Ces deux composés sont directement dérivés de l’hydrolyse de l’oleuropéine et du ligstroside. Dans le groupe des acides phénoliques, on peut citer l’acide caféique, l’acide férulique, l’acide p-coumarique ou encore l’acide vanillique qui sont également, retrouvés généralement dans les huiles [711].
L’hydroxytyrosol et l’acide vanillique (à moindre échelle, le tyrosol) ont démontré de fortes activités antioxydantes [12]. Ils ont aussi été associés à certains effets bénéfiques dans la protection de certaines maladies. Ainsi l’hydroxytyrosol exerce une action inhibitrice sur les lipooxygénases ce qui protégerait les acides gras de l’oxydation et donc, réduirait in vivo le dépôt des LDL dans les parois artérielles [13]. L’hydroxytyrosol est capable de donner un hydrogène au radical LOO° puis de se stabiliser (Figure 1). En ce qui concerne la prévention des maladies cardio-vasculaires, il a aussi été associé à une réduction de l’agrégation plaquettaire tout comme la lutéoline et l’apigénine [14]. La présence de quelques polyphénols et de l’hydroxytyrosol est également corrélée à une réduction de la formation de molécules pro-inflammatoires comme la thromboxane et les leucotriènes [15-16].

LIRE AUSSI :  Mémoire Online: Analyse des métaux présents dans des huiles lubrifiante par ICE-AES

……

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Prédiction théorique de l’activité antioxydante de composés d’espèces naturelles (2.81 MB) (Rapport PDF)
Prédiction théorique de l'activité antioxydante

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *