Oracle database 11g: Administration

Sommaire: Oracle database 11g Administration

Installation
OEM : Oracle Enterprise Manager

Extrait du cours Oracle database 11g administration

Installation – Top 10 des étapes d’installation
Une installation propre est la clé du succès
1. Lire la documentation : Chaque système d’exploitation qui exécute Oracle a son propre document d’installation.
Cette documentation englobe les pré-requis système, comme les packages a installés, les paramètres du noyau, la configuration réseau et autres pré-requis.
2. Lire le « Optimal Flexible Architecture (OFA) » : C‟est les meilleurs pratiques Oracle, qui englobe les recommandations pour une installation Oracle dans l‟objectif d‟une utilisation optimisé, il inclus (les architectures Oracle qui facilite les patching et les mise à jour, les architectures Oracle pour avoir les meilleurs performances, les recommandations pour ajouter de l‟espace disque,…)
Autres bénéfice c’est qu’il permet l’utilisation de plusieurs versions d’Oracle simultanément sur le même serveur sans
souci de confusion.
3. Configuration du profil :Le profil est un programme qui s„execute a chaque ouverture de session. il est souvent dans le répertoire « Home ». Son nom peu changer en rapport du shell utiliser, les noms possibles sont:
-.profile
-.kshrc
-.bash_profile.
Pour utiliser les meilleurs avantages, il faut configurer les éléments suivants:
-Oracle base variable
-Oracle home variable
-Path variable
-Default file-permission settings
-Aliases
-Library variables
4. Exécuter la mauvaise version (64/32bit) :Plusieurs systèmes d’exploitation offrent des versions 64 bits. Lorsque vous installez Oracle, profiter de la version binaire approprié. Le fait est que des logiciels 32 bits fonctionne habituellement bien sur des systèmes d’exploitation 64 bits, mais pas dans l’autre sens.
Ne dépensez pas de l’argent sur un OS 64-bit ainsi que le matériel, puis installer la version 32 bits d’Oracle.
Cela limite-vous de plusieurs façons:
-Votre SGA ne peut pas dépasser une certaine taille.
-Vous ne pouvez pas tirer avantage de la rapidité du serveur 64 bits.
-Multitâche peut être limité.
5. Configuration du umask: Oracle recommande un « umask » de 022. Le résultat c’est un lire+Ecrire pour le propriétaire (owner), et lire pour les autres..
6. Devenir « oracle » :Mettre en place un ID dédiés (Oracle recommande « oracle »), cela facilite l’entretien et la formation, ainsi que la passation entre personnels.
7. Garder une copie : Oracle recommande de faire une copie du CD d‟installation sur le disque dur.
8. Patch It : Après l‟installation, il faut patcher Oracle Database:
-Go to Oracle‟s support web site at http://metalink.oracle.com.
-Enter your login ID.
-Enter your Customer Support Identifier (CSI).
-Click the Patches and Updates tab.
9. Retenir les ID utilisateurs et groupes : Des problèmes peuvent se produisent lorsque vous installez Oracle sur des serveurs multiples – en particulier les systèmes utilisant Oracle RAC ou DataGuard. En raison du partage de fichiers, si le ID de l’utilisateur et du groupe n’est pas identique à travers les serveurs, ils ne vont pas fonctionner correctement.
10. Faire une sauvegarde: Après la configuration du OS, la création des utilisateurs et groupe, configuration du profile, installé Oracle et patches Oracle, maintenant il faut faire une sauvegarde..

LIRE AUSSI :  Oracle Weblogic

………

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Oracle database 11g: Administration (1.99 MB)  (Cours PDF)
Oracle database 11g

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *