Cours à propos du management et l’évolution de la qualité

Extrait du cours à propos du management et l’évolution de la qualité

1 Le contrôle qualité
En l’absence de toute maîtrise de qualité en entreprise, tous les biens sont produits et vendus. Il appartient aux consommateurs de les accepter ou de les renvoyer. Ce fut la période où la qualité était essentiellement liée au prix que l’on paie lors de l’achat du produit ou du service : plus on paie cher, plus le produit est de bonne qualité. La forte demande quantitative acceptait et absorbait sans difficulté les productions. Cette situation est bien caractéristique des économies japonaises et américaines après la deuxième guerre mondiale et de certaines économies africaines. Les premières applications de la qualité furent dans le domaine industriel ce qu’on appelle le contrôle de qualité au début des années 50. Le contrôle qualité était surtout un contrôle de conformité : conformité aux spécifications définies par le concepteur. On assure la qualité en contrôlant le produit du processus de production en éliminant les articles défectueux ou de qualité médiocre (Shoji & al,.2003 :24).
2  L’assurance qualité 
Le contrôle en fin de processus ne garantit pas une stabilité du système ni sa capacité à fournir des produits de qualité. Le client est certes sensible à la qualité intrinsèque des produits qui lui sont vendus mais il l’est davantage avec le service qui accompagne le produit. Le client veut en plus de la conformité du produit s’assurer de la pérennité de la qualité fournie quelles que soient les circonstances. Boéri (2003 :18). Ceci se traduit au niveau organisationnel par un examen des procédures utilisées pour garantir la qualité à chaque niveau. Contrairement au contrôle qualité, l’assurance qualité couvre toutes les activités de production (de produit et service) depuis la conception, le développement, la production, l’installation et la documentation. On appelle «assurance qualité» la garantie du maintien d’un certain niveau de qualité en fonction des objectifs visés.Elle se décline ainsi sous la forme d’un référentiel documentaire formalisant les méthodes mises en œuvre à cet effet. La norme ISO 8402 définit l’assurance de la qualité comme un ensemble des activités préétablies et systématiques mises en œuvre dans le cadre du système qualité, et démontrées en tant que besoin, pour donner la confiance appropriée en ce qu’une entité satisfera aux exigences pour la qualité. L’assurance qualité poursuit deux buts :
– assurer la conformité des produits et services, en prenant toutes les mesures et précautions nécessaires à cette conformité,
– démontrer aux clients que les processus mis en œuvre sont maîtrisés et conduisent à l’obtention de la qualité. Caby & Jambart (2000 :142)

………
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours à propos du management et l’évolution de la qualité (313 KO) (Cours PDF)
management et l’évolution de la qualité

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *