Initiation pour comment débuter sous Linux

Cours comment débuter sous Linux, tutoriel initiation linux en PDF.

Structure de l’ouvrage
Ce livre de Linux expose d’abord comment accéder à un système GNU/Linux (en l’installant ou non sur le disque dur), dresse un rapide catalogue des distributions disponibles et expose comment manipuler simplement la machine, avant de se pencher sur des aspects un peu plus poussés.
L’introduction évoque ainsi la multiplicité des distributions Linux disponibles et passe en revue leurs principaux aspects, avant de traiter au chapitre 1 de la prise en main de la Knoppix 3.6 « Eyrathlix » fournie. Cette diversité pourra surprendre en comparaison du monde MS-Windows, mais elle ne doit pas effrayer pour autant, comme nous aurons souvent l’occasion de le constater.

Le chapitre 2 suit pas à pas la procédure d’installation de la distribution Mandrake 10. Les autres distributions s’installeront de manière comparable, mais le lecteur débutant aura avantage à faire ses armes dans ce domaine en suivant la procédure que nous allons exposer.
Le chapitre 3 traite de la configuration du réseau et de l’impression : votre nouvelle machine est désormais prête à vous rendre tous les services.
Le chapitre 4 a pensé aux lecteurs plus impatients de pratiquer que de s’instruire, et présente des manipulations concrètes de l’interface graphique installée par défaut. Rien de tel qu’une expérience alléchante pour inciter à approfondir les choses.
Le chapitre 5 enchaîne sur les applications bureautiques, demande classique et importante pour la majorité de nos lecteurs.
Le chapitre 6 évoque les problèmes d’accès à l’Internet et au Web : pas indispensables, ces réseaux seront cependant utiles dans la suite du livre pour accéder ou consulter certaines des ressources évoquées. Le féru d’Internet Explorer (IE) constatera que Mozilla est capable de s’acquitter des mêmes tâches, et bien plus encore. On abordera aussi l’usage des salons de discussions et autres chats ou échanges en ligne : IRC, MSN, AIM…
Le chapitre 7 s’intéresse aux outils disponibles pour les transferts de fichiers, sécurisés ou non : peer-to-peer, FTP, SSH…

Le chapitre 8 présente l’offre multimédia sous GNU/Linux : retouche d’images, son, vidéo, gravure de CD-Rom…
Le chapitre 9 aborde les applications scientifiques et techniques, domaine sur lequel les systèmes Unix (comprenant GNU/Linux) s’illustrent particulièrement, comme vous pourrez le constater.
Ce premier tour d’horizon est l’occasion de faire le point, et le chapitre 10 expose ce qui change de MS-Windows à GNU/Linux. Ces points de détail souvent oubliés par ceux qui adoptent de nouveaux systèmes rassureront les lecteurs soucieux de faire le lien avec leurs habitudes actuelles.
Le chapitre 11 présente alors ce que l’on pourrait comparer à l’invite de commandes MS-DOS, en beaucoup plus puissant : le shell. Peu amène, il séduira ceux qui savent dépasser les apparences et les premières impressions par sa souplesse et son expressivité.
Le chapitre 12 met en garde sur les problèmes de sécurité posés par la présence de plusieurs utilisateurs sur un même système, et propose des politiques à mettre en place pour les isoler autant que faire se peut les uns des autres.
Le chapitre 13 aborde le sujet de l’installation de nouvelles applications, et de la mise à jour d’un système ; il vous permettra de maintenir et de mettre à jour le vôtre sans difficulté.
Nouveau chapitre de liaison avec MS-Windows, le chapitre 14 explique comment mettre en place un réseau local, et notamment y intégrer des postes fonctionnant sous ce système.
Le chapitre 15 délivre des conseils quant à la compilation du noyau Linux, en expliquant dans quelles situations il peut être pertinent d’envisager cette opération.

Le chapitre 16 explore les sources d’information disponibles et la manière d’y accéder et de les interpréter. Lire la documentation est un réflexe que peu de débutants aiment prendre, mais que tout le monde recommande pourtant…
Ne nous voilons pas la face : tout ne fonctionne pas toujours sans heurts, surtout quand on débute et fait quelques erreurs. Le chapitre 17 donne donc quelques conseils en matière de dépannage, pour les situations les plus courantes.
Le chapitre 18 enfin est conçu comme une sorte une mini-conférence sur le sujet du logiciel libre : sa définition formelle et technique, ses conséquences, et en particulier les avantages qu’il apporte à tout un chacun, même non informaticien. Sa lecture vous en apprendra bien plus sur le sujet que ce qu’en savent nombre de ceux qui pérorent ou écrivent doctement sur cette question.
Enfin, de fort utiles annexes sont fournies : en annexe A, un glossaire des termes à connaître et leurs définitions, en annexe B, quelques rappels sur l’interopérabilité entre Windows et Linux, et enfin une annexe C qui décrit le contenu du CD-Rom.

………

Débuter sous Linux

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *