Les concepts de bases et la démarche du diagnostic financier

Cours les concepts de bases et la démarche du diagnostic financier, tutoriel & modules gestion des entreprises en pdf.

Dans le cadre de son activité, l’entreprise combine des facteurs de production pour élaborer des biens ou des services. Les facteurs de production sont achetés sur des marchés « amont » contre des liquidités. Les biens et services produits sont vendus sur les marchés « Aval » également contre des liquidités. Ainsi, un entrepreneur disposant de liquidités et désireux de créer une entreprise, devra se procurer par exemple un local, du matériel et acheter des matières premières pour réaliser ses objectifs. Il va donc échanger ses liquidités ou « stock de Monnaie » contre des actifs, certains étant destinés à être utilisés rapidement dans l’entreprise (matières premières), d’autres étant appelés à rester dans l’entreprise une durée plus longue (local, matériel) ; le but de l’entrepreneur n’étant pas de maintenir ses actifs figés, mais de produire des biens et les vendre à d’autres agents économiques.
Il verra ainsi une partie de ses actifs se transformer en monnaie. Le cycle financier désigne ce processus qui intègre toutes les opérations intervenant entre le moment où une entreprise transforme un stock de monnaie initial en un certain bien ou actif, et le moment où le même bien se transforme en monnaie.
On distingue dans l’entreprise trois cycles financiers principaux : • Le cycle d’exploitation • Le cycle d’investissement • Le cycle des opérations financières

Le cycle d’exploitation

On entend par cycle d’exploitation l’ensemble des opérations réalisées par l’entreprise pour atteindre son objectif : produire des biens et des services en vue de les échanger. • L’acquisition des biens et des services entrant dans le processus de production : c’est la phase d’approvisionnement ; • La transformation des biens et des services pour aboutir à un produit fini : c’est la phase de production ; • La vente des produits finis : c’est la phase de commercialisation. Ce processus doit fonctionner de manière continue pour assurer un emploi optimal des moyens mis en œuvre : travail et capital. Or, les flux physiques d’entrée (les achats) et le flux physique de sortie (les ventes) interviennent de manière discontinue.
Le fonctionnement régulier du cycle d’exploitation est assuré par la détention de stocks qui assurent l’écoulement continu des biens.

Le cycle d’investissement

Le cycle d’investissement désigne toutes les opérations relatives à l’acquisition où la création des moyens de production incorporels (brevets, fonds commercial…), corporels (terrains, machines,…) ou financiers ( titres de participation …).Il englobe également la partie immobilisée de l’actif de roulement (stocks, créances,…). L’investissement s’analyse en une dépense immédiate et importante dont la contrepartie et l’espérance de liquidités futures issues des opérations d’exploitation. Le cycle d’investissement est par définition un cycle long, dont la durée dépendra de l’activité de l’entreprise, du rythme de l’évolution technologique et de la stratégie poursuivie.

…….

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *