Mémoire Online: Réforme du système français de retraite et Offre de travail en fin de cycle de vie

Sommaire: Réforme du système français de retraite et Offre de travail en fin de cycle de vie

1 Modélisations des choix de départ en retraite : une revue de littérature
1.1 Introduction
1.2 Les évolutions démographiques
1.2.1 Le dé du vieillissement et de longévité
1.2.2 L’évolution des taux d’emploi en France
1.2.3 Un taux d’emploi des seniors en France parmi les plus faibles de l’OCDE
1.2.4 Le cadre institutionnel et politiques d’emploi
1.3 La retraite dans les modèles d’ore de travail : un survol de la littérature
1.3.1 Choix de l’âge de retraite dans les modèles statiques (myope)
1.3.2 Modèles de cycle de vie
1.3.3 Modèles à générations imbriquées
1.3.4 Modèles de programmation dynamique et incertitude
1.4 Choix de départ à la retraite en interaction avec le marché du travail
1.5 Conclusion
2 Expliquer le faible taux d’emploi des seniors : Eet horizon ou générosité des revenus de substitution
2.1 Introduction
2.2 Les enseignements du modèle de recherche d’emploi
2.2.1 Analyse théorique
2.3 Le modèle de recherche d’emploi peut-il expliquer le faible taux d’emploi des seniors en France ?
2.3.1 Le modèle
2.3.2 L’équilibre comptable des caisses de retraite et d’assurances chômage
2.3.3 Calibration
2.3.4 La proximité de la retraite aecte-t-elle le taux d’emploi des seniors ?
2.3.5 Proximité de la retraite et préférences non séparables
2.4 Autre explication du faible taux d’emploi des seniors : les dispositifs de préretraites
2.4.1 Un modèle théorique
2.4.2 Vers une évaluation quantitative des eets de préretraite sur le taux d’emploi
2.5 Conclusion
3 Accroître le taux d’emploi des seniors : cumul emploi-retraite ou surcotes ?
3.1 Introduction
3.2 Une modélisation du choix de l’âge de départ en retraite en présence d’une poli-tique incitative à la prolongation d’activité
3.2.1 Fonction d’utilité linéaire et séparabilité entre consommation et loisir
3.2.2 Fonction d’utilité linéaire et non-séparabilité entre consommation et loisir
3.2.3 Incertitude et fonction d’utilité non linéaire
3.3 Accroître le taux d’emploi des seniors : surcotes ou cumul emploi-retraite ?
3.3.1 Un modèle de cycle de vie avec recherche d’emploi
3.3.2 L’équilibre comptable des caisses de retraite
3.4 Une évaluation quantitative dans le cadre de l’économie française
3.4.1 Calibration
3.4.2 L’économie de référence
3.4.3 L’autorisation du cumul emploi-retraite : Quel eet sur le taux d’emploi des seniors ?
3.4.4 Une comparaison entre cumul et surcote
3.5 Conclusion
3.6 Le cumul emploi-retraite : les orientations en France et dans quelques pays de l’OCDE
3.6.1 La politique française
3.6.2 La situation dans quelques pays de l’OCDE :
3.7 Taux de chômage et d’emploi par âge
3.8 Distribution des salaires d’équilibre
4 La proximité de l’âge de la retraite : Quels eets sur l’accumulation du capital humain et sur la recherche d’emploi ?
4.1 Introduction
4.2 Interactions entre recherche d’emploi, accumulation du capital humain et retraite : une analyse théorique
4.2.1 Cycle de vie, recherche d’emploi et eort de formation
4.2.2 Les choix à l’âge 4 : les plus de 65 ans
4.2.3 Les choix à l’âge 3 : les 60-64 ans
4.2.4 Les choix à l’âge 2 : les 50-60 ans
4.2.5 Les choix à l’âge 1 : les moins de 50 ans
4.3 le déclin de la participation à la formation pour les seniors : analyse empirique
4.4 Une évaluation quantitative d’un modèle de cycle de vie avec capital humain et recherche d’emploi
4.4.1 La démographie
4.4.2 Comportement et choix optimaux des occupations
4.4.3 Calibration
4.4.4 Économie de référence
4.5 Impact de l’introduction d’une incitation nancière sur le comportements des agents : Une analyse à l’aide d’un modèle théorique
4.5.1 Les choix à l’âge 4 : les plus de 65 ans
4.5.2 Les choix à l’âge 3 : les 60-64 ans
4.5.3 Les choix à l’âge 2 : les 50-60 ans
4.6 L’introduction d’incitations au prolongement d’activité : une évaluation quantitative
4.7 Conclusion
5 Rigidité réelle du salaire des seniors : quelle politique d’incitation à la prolongation d’activité ?
5.1 L’équilibre d’une économie à salaires exibles
5.1.1 Le Comportement des travailleurs
5.1.2 Les rmes
5.1.3 L’équilibre walrasien
5.1.4 Les distorsions induites par le système de retraite
5.2 L’équilibre en l’absence d’ajustement de salaire
5.2.1 Les régimes
5.2.2 Quand l’ore contraint la demande : efficacité des surcotes
5.2.3 Quand la demande contraint l’ore : efficacité des subventions à la formation

LIRE AUSSI :  MATERIALISM AND CLASS CONFLICT IN JOHN STEINBECK’S FICTION

Extrait du cours réforme du système français de retraite et Offre de travail en fin de cycle de vie
Introduction générale
Les incessants débats actuels sur le système de retraite, et de façon plus générale, sur l’ensemble de prise en charge de la vieillesse, intégrant le difficile retour à l’emploi des seniors et le phénomène de vieillissement, mettent en évidence les difficultés croissantes rencontrées par celui-ci.

Les discussions sur la charge que représentent les retraites pour l’économie, sur les problèmes de nancement en sont quelques exemples. Ces remarques invitent à une réexion plus profonde sur les liaisons qu’entretient le système de protection vieillesse avec l’emploi des seniors. Notamment, il semble clairement établi que la crise structurelle aectant le système de prise en charge de la vieillesse, et en particulier le système de retraite, est en relation étroite avec la crise que connaît le système économique depuis le début des années soixante-dix, et particulièrement avec la faiblesse du taux d’emploi des travailleurs âgés.

A partir des années quatre-vingt, le système de retraite connaît des difficultés de lanancement, les recettes et les dépenses ne parviennent plus à être équilibrées. Face à ces difficultés, les solutions traditionnellement adoptées, comme la hausse des cotisations ou la diminution des prestations, pour un retour à l’équilibre s’avèrent tristement insatisfaisantes. En eet, replacées dans le contexte économique et sociale, elles conduisent à des impasses, à des contradictions. Il en est ainsi, par exemple, lorsque l’on préconise un relèvement de l’âge de la retraite alors que les difficultés d’emploi des travailleurs âgés n’ont jamais été aussi importantes et difficiles. Face au vieillissement auxquels sont confrontés les pays européens, et plus particulièrement la France, il deviendra rapidement impossible de lanancer les revenus des retraités. Le système de retraite court donc à sa perte.
La question des retraites fait l’objet depuis une vingtaine d’années d’une attention accrue de la part des politiciens et des économistes. La compréhension du comportement d’ore de travail des individus en n de vie active semble aujourd’hui d’un intérêt tout particulier, car de nombreuses réformes dans plusieurs pays vont dans le sens d’une modilcation des divers âges de retraite (âge minimum, légal et/ou obligatoire). Les premières constatations sur l’évolution du comportement des travailleurs en n de carrière ont eu lieu au début des année 1970 aux États-Unis. C’est à ce moment que les premières études ont permis de mieux comprendre les déterminants des choix pour cette catégorie de travailleurs et ainsi d’explorer les changements politiques qui pourraient avoir impact sur ces choix. Depuis, il s’est développé une quantité importante d’études sur le comportement des travailleurs âgés.
……….

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Réforme du système français de retraite et Offre de travail en fin de cycle de vie (1.22 MB)  (Rapport PDF)
Système français de retraite

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *