Support de formation sur le Multicast protocoles de routage

Extrait du support de formation sur le Multicast protocoles de routage

Types d’applications Multicast
-Diffusion de 1 vers plusieurs (1 vers n)
pas d’interaction des destinataires
• Téléséminaire
• Diffusion des tables de routage RIPv2
• Bootstrapsur le réseau
• decouverte automatique de ressources sur le reseau
• …
-Diffusion de plusieurs vers plusieurs (n vers m) chaque membre du groupe peut être source du flux multicast
• Téléconférence
• Jeux interactifs (Star war…)
Multicast : généralités
-Unicast: vers un seul destinataire
-Broadcast: vers tous les équipements du LAN
-Multicast: vers tous ceux qui appartiennent au même groupe multicast
• qui se sont « abonnés » à ce groupe
Multicast : généralités
-meilleure utilisation de la bande passante
• les mêmes données ne circulent qu’une seule fois sur le même lien
-les emetteurs (sources)et les receveurs (membres) sont distincts
-les hôtes disent aux routeurs de quels groupes ils sont membres
• et ne recoivent que les datagrammes de ces groupes
• ils ne disent rien sur les groupes multicast auxquels ils envoient des informations
-les routeurs doivent écouter toutes les adresses multicast
• pour etre capables de transmettre les datagrammes multicast
-les routeurs utilisent des protocoles de routage multicastpour administrer les groupes multicast
leMBone
-MBone = Multicast backbone
• Virtual Internet backbone for Multicast IP
-Réseau virtuelinterconnectant des équipements multicast sur Internet
• les sites multicast sont reliés entre eux par des « tunnels »
• au-dessus de la topologie unicast (overlay network)
-Ensemble d’outils :
• SDR :
– pour annoncerla diffusion de sessions multimédia
– pour permettre aux utilisateurs de rejoindreles groupes multicast
• pour suivreou diffuserces programmes :
– vat, rat : audio
– vic : vidéo
Tunnels IP
-Structure logique faisant abstraction de la topologie physique sous-jacentedu réseau
-Dans RFC 1075, on utilise “Loose Source Routing”
-En réalité, on encapsule les paquets multicast dans des paquets unicast (protocole = 4, tunnel DVMRP)
-Association d’un métriqueet d’un seuil(threshold ) à chaque tunnel (en plus d ’une adresse IP à chaque extrémité …)
-métriquepermet de privilégier une interface parmis n
-le seuildefinit la portée du datagramme multicast
< 16 site local
< 32 regional
< 48 national
< 64 transcontinental
Algorithme de transmission d ’un datagramme multicast
-Si TTL(de l ’entête IP)> Seuil(fixé sur linterface)
-alors :
TTL = TTL – 1
on transmet le paquet
-On détruit le paquet si:
• Si TTL < 2
• pas de route
• Paquet reçu sur une interface non-RPF
• Destination = 224.0.0.{1,2}
Notions d’adressage multicast
-Adresses de classe A, B, C …
met D : 224.0.0.0 à 239.255.255.255
-réservation de plages d’adresses spécifiques :
cf le RFC 1700ou http://www.iana.org/iana/assignments.html
Exemples :
• les adresses 224.0.0.0 – 224.0.0.255
• 239.*.*.*: « administratively scoped addresses »
– adresses reservees pour des usages prives
-toutes les autres adresses de 224.0.1.0 à 239.255.255.255
. attribuees de facon permanente a differentes applications
. reservees pour une allocation dynamique via SDR ou autres methodes

…….
Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Support de formation sur le Multicast protocoles de routage (1222 KO) (Cours PDF)
Multicast protocoles de routage

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *