Cours analyse structurelle et mécanique de systèmes de suspensions

Extrait du cours mécanique de systèmes de suspensions

4 – RESSORTS A BOUDIN OU HELICOIDAUX
Les ressorts à boudin sont surtout employés sur les véhicules plus légers. Ils sont sollicités en torsion, leur courbe caractéristique est linéaire ; ils n’ont pratiquement pas d’amortissement propre.
Les ressorts à boudin ne peuvent pas transmettre les forces de poussée et de guidage des roues.
On ne les emploie donc que sur les types d’essieux où les forces longitudinales et latérales (forces de guidage des roues) sont transmises par d’autres éléments (bras  oscillant longitudinal et transversal, jambe de  force McPherson).
Un ressort à pas variable, une configuration cunéiforme (en coin) ou l’emploi d’un acier rond progressivement effilé donne une courbe progressive. Les trois possibilités sont employées conjointement sur le ressort en double cône (minibloc). Dans l’espace vide des ressorts à boudin, il est possible de loger un ressort supplémentaire (ressort à boudin ou en caoutchouc) ou encore un amortisseur.
4.1 Ressort double cône
Le ressort en double cône (enroulé en forme de tonneau) présente par rapport au ressort à boudin normal l’avantage suivant : les spires du ressort ne peuvent pas se toucher quand le ressort est comprimé, chaque spire s’enfonçant en spirale dans la spire plus grande. Il en résulte une hauteur plus faible avec conservation des mouvements longs pour une capacité de charge élevée.

……..

Si le lien ne fonctionne pas correctement, veuillez nous contacter (mentionner le lien dans votre message)
Cours analyse structurelle et mécanique de systèmes de suspensions (524 KO) (Cours PDF)
mécanique de systèmes de suspensions

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *