Comment réussir en tant qu’entrepreneur ?

Support de cours auto entrepreneur, tutoriel & guide de travaux pratiques gestion d’entreprise en pdf.

Comment réussir en tant qu’entrepreneur ?

Sans verser dans une dérive universaliste en voulant mettre en relief les facteurs clé de succès de l’entrepreneuriat en général, il semblerait que certaines caractéristiques soient partagées aussi bien par les créateurs de nouvelles entreprises que par les individus faisant partie d’organisations entrepreneuriales déjà existantes. Ces caractéristiques sont au nombre de 4. La première est une passion pour leurs affaires découlant de la croyance que leur affaire améliorera les conditions de vie des êtres humains. Cette croyance est la base de l’engagement de ces entrepreneurs et du développement de leurs activités longtemps après la création de l’entreprise. La seconde caractéristique est une capacité à focaliser sur le couple produit/client et à créer des produits non focalisés sur la technologie mais qui correspondent à des besoins spécifiques. En raison du degré d’innovation associé à toute activité entrepreneuriale, les taux d’échecs sont généralement élevés et un grand degré d’expérimentation est requis pour atteindre les objectifs fixés. Ceci nécessite donc une ténacité en dépit des échecs comme caractéristique principale. La dernière caractéristique associée aux entrepreneurs est une capacité à transformer une idée solide en une affaire viable. Cette intelligence pratique de mise en œuvre est indispensable pour assurer la survie de l’entreprise au-delà de la première période de création. Elle se manifeste au niveau des différentes étapes du processus entrepreneurial à commencer par le développement d’un business modèle, puis la formation d’une équipe, la mobilisation de ressources financières, la formation de partenariats puis la gestion des moyens financiers, humains et technologiques mobilisés. Ceci exige également la capacité à traduire les idées, la créativité et l’imagination en actions et résultats tangibles et mesurables.

Les mythes autour de l’entrepreneur

Plusieurs mythes ont été construits autour de l’entrepreneur en raison de la sur-médiatisation de l’expérience de certains entrepreneurs exceptionnels. Ces mythes sont au nombre de 5.
1- On naît entrepreneur, on ne le devient pas. Ce premier mythe sous-entend une prédisposition génétique de certaines personnes vers l’entrepreneuriat. Etre entrepreneur dépend de l’environnement dans lequel évolue la personne, de ses expériences et de ses choix personnels. Même si certains types de personnalités et certains traits de caractère sont plus souvent associés aux entrepreneurs, les individus sont encastrés dans un milieu et ces traits évoluent dans le temps et dans un contexte social particulier.
2- L’entrepreneur est un joueur. Ce second mythe sous-entend que l’entrepreneur est non averse au risque. Il est vrai que l’assomption des risques conduit à distinguer dans certains cas l’entrepreneur du chef d’entreprise, qui peut être un salarié, et du capitaliste qui n’est qu’un bailleur de fonds, mais dans la réalité les entrepreneurs prennent des risques modérés.
3- Les entrepreneurs sont motivés principalement par l’argent.
Sans cacher la volonté de s’enrichir, les créateurs d’entreprise avancent souvent comme indiqué dans le paragraphe concernant les motivations des entrepreneurs, que l’argent est une motivation importante mais non principale dans le choix des entrepreneurs.
4- Les entrepreneurs doivent être jeunes et énergiques Une étude démontre que l’âge moyen des entrepreneurs est entre 35 et 45 ans et qu’ils ont en moyenne 10 années d’expérience antérieure dans une grande entreprise. Une seconde étude faite en Amérique du Nord démontre que 32% des jeunes retraités ont lancé leurs propres affaires. Les investisseurs avancent également préférer un entrepreneur fort avec une idée faible que le contraire. La force d’un entrepreneur pour les investisseurs provient de son expérience dans le domaine choisi, ses compétences et savoir-faire, une réputation solide, une série de succès et une passion pour son idée. Les 4 premiers points privilégiant clairement les entrepreneurs âgés.
5- Les entrepreneurs adorent l’exposition (spotlight) Le dernier mythe consiste à considérer que les entrepreneurs recherchent l’exposition et les médias plus que les autres groupes. Ceci est également à relativiser puisque si certains entrepreneurs sont flamboyants, ils ne représentent qu’une petite partie de la population des entrepreneurs. Le reste étant composé d’individus qui évitent le public et la publicité.

Lire sur cLicours.com :  La problématique de l'entrepreneurship

Cours gratuitTélécharger le cours complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.